Print

Le Danemark impliqué dans les frappes contre l’armée syrienne
Par Sputnik France
Mondialisation.ca, 19 septembre 2016
sputniknews.com
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-danemark-implique-dans-les-frappes-contre-larmee-syrienne/5546654

Après l’Australie, un autre pays membre de la coalition internationale a confirmé sa participation aux frappes contre l’armée syrienne.

Les frappes US sur l’armée syrienne révèlent leurs vraies cibles Deux chasseurs F-16 des forces aériennes danoises ont participé aux frappes contre les positions de l’armée syrienne près de la ville de Deir ez-Zor qui ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les soldats syriens, rapporte le service de presse des forces armées danoises. « Deux F-16 ont été utilisés dans ces attaques aux côtés des avions d’autres pays. Les frappes ont été immédiatement interrompues après que la Russie a signalé la mort des militaires syriens », lit-on dans un communiqué. Auparavant, l’Australie avait également déclaré que ses avions avaient participé à ces frappes. Samedi, le ministère russe de la Défense a fait savoir que l’aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait effectué quatre frappes contre les positions des militaires syriens. Les terroristes de Daech encerclés par l’armée syrienne près de la ville de Deir ez-Zor ont pu profiter de l’opération de la coalition.

Le cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée syrienne, précise Moscou Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires.Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon des porte-parole du Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l’opération immédiatement après avoir découvert l’erreur. L’administration de Barack Obama a présenté ses excuses formelles pour les pertes humaines causées par la frappe de samedi dans les rangs des troupes fidèles au président syrien Bachar el-Assad. Suite à cet incident, Moscou a convoqué d’urgence une réunion du Conseil de sécurité de l’Onu. Rappelons que l’attaque en question est survenue une semaine après l’accord Lavrov-Kerry sur la Syrie. Dans le cadre de l’application de ce dernier, une trêve a été instaurée sur l’ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.