Print

Le drone Ayoub fait voler en éclats le mythe israélien du « dôme d’acier »
Par Gilles Munier
Mondialisation.ca, 21 octobre 2012
rance-irak-actualite.com
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-drone-ayoub-fait-voler-en-eclats-le-mythe-israelien-du-dome-dacier/5309069

Selon un rapport publié par le Sunday Times (14/10/12), le drone Ayoub« a transmis des images des préparatifs des larges manœuvres militaires conjointes israélo-américaines entamées la semaine dernière, des sites de    missiles balistiques, d’aéroports militaires et probablement de réacteur nucléaire de Dimona ».

Le drone n’a été abattu par un avion F-16I « Sufa » israélien que 3 heures après son décollage, sous    prétexte « qu’il était dangereux de le descendre n’importe où », ou qu’il était « incapable    de transmettre des informations en temps réel » à ses commanditaires !

Alors qu’au Liban, des avions de guerre et de surveillance électronique israéliens survolent le Liban tous les jours, sans que personne ne proteste, l’ancien    Premier ministre pro-occidental Fouad Siniora a déclaré que le survol du territoire israélien par Ayoub constitue « une violation de la résolution    1701 et une provocation », que « cela ressemble pratiquement à une déclaration de guerre » (1)…

Le drone Ayoub a prouvé que le territoire israélien n’était plus un sanctuaire inviolable et fait voler en éclats le    mythe israélien du « Dôme d’acier ». Humiliée par son échec, l’aviation israélienne s’est vengée en envoyant des F-16 passer le mur du son    au-dessus de Beyrouth, et Israel Aerospace Industries a annoncé précipitamment la sortie d’une nouvelle version du système de surveillance des côtes    appelé Shoval (Héron). Ses radars, d’une portée de 300 km, seraient capables d’intercepter « n’importe    quel objet en quelques minutes » (1). En 2010, Reuven Pedatzur, analyste du quotidien Ha’aretz, affirmait déjà que les informations    concernant le système de défense antimissile israélien étaient un mélange de « faussetés et de demi-vérités ». Il notait « que le temps de vol, de quelques secondes, des roquettes pour arriver sur les communautés israéliennes proches de Gaza, comme Sderot, était plus court que le    temps nécessaire à Dôme d’acier pour calculer la façon de les intercepter » (2).

Gilles Munier

Le 16 octobre 2012

(1) L’exploit du Hezbollah reconnu par Israël, dénigré par    le 14-Mars (Médiarama – 15/10/12)

http://gallery.mailchimp.com/fdeacba4fa4c5ec4d8ce5787c/files/Mediarama_197.pdf

(2) Israël sort une nouvelle version du Shoval (Héron) dont l’électronique repousse toutes les limites

http://nanojv.wordpress.com/2012/10/15/shoval/

(3) « Dôme    d’acier », par Jonathan Cook (15/1/10)

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=7978

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.