Print

Le Parlement s’oppose à la construction de murs de séparation à Baghdad
Par Le Maghreb
Mondialisation.ca, 14 mai 2007
Le Maghreb 14 mai 2007
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-parlement-s-oppose-la-construction-de-murs-de-s-paration-baghdad/5638

Le Parlement irakien s’est prononcé en faveur d’une résolution interdisant la construction des murs de séparation par l’armée américaine dans des quartiers de la capitale irakienne Baghdad , rapportent dimanche des agences.

Les députés ont approuvé une résolution interdisant la construction de ces murs avec 138 voix pour et 88 voix contre. Pour devenir une loi , la résolution a encore besoin d’être entérinée par le président Jalal talabani et ses deux vice-présidents. Les troupes américaines ont commencé en avril dernier à construire un mur de 5 km de long encerclant le quartier d’Adhamiyah dans le nord de Baghdad, où les violences interconfessionnelles font rage. Si la construction du mur est achevée, le quartier d’Adhamiyah (majorité sunnite) sera complètement fermé et les points de contrôle gardés par les soldats irakiens constitueront l’unique voie d’entrée. Le projet a provoqué de vives critiques de la part des milieux politiques et des habitants.

Plus tôt en avril, le Premier ministre Nouri al-Maliki, avait rejeté la construction de barrières à Adhamiyah et a donné l’ordre d’arrêter les travaux mais l’armée américaine a poursuivi la construction du mur et envisage d’en construire d’autres dans la capitale. Par ailleurs, les trois soldats disparus suite à une attaque samedi contre un convoi de l’armée américaine dans le sud de l’Irak sont tous des américains, a fait savoir dimanche un général américain cité par des agences. « Nous avons identifié quatre des cinq morts et parmi eux se trouve l’interprète irakien », a déclaré le général américain William Caldwell, porte-parole de la Force multinationale, lors d’une conférence de presse. Auparavant, le maire de Mahmoudiyah où a eu lieu l’attaque, Moad al-Ameri, avait affirmé que les trois soldats disparus sont deux Américains et un Irakien.

Samedi, cinq soldats ont été tués et trois sont portés disparus après une embuscade contre une patrouille composée de sept soldats américains et d’un soldat irakien au sud de Baghdad. Le général Caldwell a précisé qu’un interprète irakien se trouvait parmi les cinq soldats tués dans l’attaque. Les autorités irakiennes ont également annoncé que les opérations de recherche des trois soldats disparus se poursuivaient dimanche.

« Les forces américaines ont entrepris d’importantes opérations de recherches, avec des hélicoptères et des avions volant à basse altitude et des patrouilles à pied, qui se concentrent sur la région rurale de Shouaicha, à 20 km à l’ouest de Mahmoudiyah », a déclaré M. al-Ameri. Quelque 43 personnes ont été arrêtées par les forces américaines au cours de ces opérations.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.