Le plan de la Maison-Blanche pour étouffer l’Iran

En vérité, s’accrocher aux puits de pétrole syriens n’a aucun sens, tout comme la guerre dans le nord n’a servi à rien. La production pétrolière ne suffit pas à payer l’occupation, même si le pétrole est volé et vendu avec succès, rien n’est sûr puisque le reste du monde moins Israël le considère comme la propriété de Damas…