Le plus grand immeuble-squat d’Amérique Latine est menacé

“Prestes Maia”, de loin la plus grande tour d’immeuble squattée du continent sud-américain, est menacée d’explusion. Les 468 familles, dont des enfants, des personnes âgées et des handicapés (tous d’anciens SDF) seront bientôt expulsées car l’immeuble est « récupéré » par son propriétaire, M. Hamuche & Co. Cette entreprise, qui pendant les 15 années de « propriété » a accumulé une dette (en taxe municipale) d’environ 5 Millions de Reais (2,1 Millions d’Euros), ce qui est plus que la valeur de l’immeuble. Cette énorme dette, ajoutée au fait que cet immeuble a été abandonné depuis longtemps, devrait justifier (et même d’après la loi) la mise en état de propriété publique de cet immeuble par la municipalité locale. Néanmoins, les autorités en ont décidé autrement et expulseront environ 1600 personnes.

Ces 468 familles, qui font partit du Mouvement des Sans-Toit (Movimento Sem Teto do Centro our MSTC) de São Paulo, vivent dans cette tour de 22 étages depuis 2002. Cet immeuble était simplement laissé à l’abandon dans des conditions déplorables, servant d’abris pour les rats et les cafards, comme beaucoup d’autres immeubles dans le centre-ville de São Paulo. Les résidents ont nettoyé les lieux en 2002 et dégagé des tonnes de poubelles (200 camions pour être exact !), se sont organisé et ont expulsé dealers et autres criminels essayant de prendre contrôle de ces lieux. Une communauté s’est créée petit à petit pour transformer ce vieil immeuble délabré en un agréable lieu de vie.

Le 27 Janvier, les représentants des familles ont rencontré la police en charge de l’expulsion à venir. Pendant la réunion, il a été comprit que l’expulsion aurait lieu entre le 15 et le 21 février — la date exacte n’a pas été donnée pour raison « stratégique » — et que les forces de police seront « préparées au pire ». Hier, le 7 février, les résidents de « Prestes Maia » ont manifesté en bloquant la route faisant face à l’immeuble pendant 2h. Ils ont agit ainsi afin d’attirer plus d’attention à leur situation et à la future expulsion, prévu dans une semaine.

Signez la pétition contre l’expulsion!



Articles Par : Reforma Urbana

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]