Print

Le rôle de la « présence Française en Afrique du nord »
Par Global Research
Mondialisation.ca, 28 novembre 2005
El Watan 28 novembre 2005
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-r-le-de-la-pr-sence-fran-aise-en-afrique-du-nord/1338

Les députés français vont examiner, demain, une proposition socialiste visant à supprimer d’une loi la mention du « rôle positif de la présence française » notamment « en Afrique du Nord », qui a suscité un tollé chez les historiens et une vive polémique entre Paris et Alger.

La proposition du Parti socialiste (PS), a rapporté hier l’AFP, prévoit l’abrogation de l’article incriminé de cette loi du 23 février 2005. Cet article 4 indique que « les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit ». L’Assemblée française l’avait adoptée, en juin 2004, à l’initiative de parlementaires du parti au pouvoir, l’UMP. La disposition, rappelle-t-on, fait naître la polémique, d’abord en France deux mois après la promulgation, puis en juillet en Algérie. En France, des historiens et enseignants se sont dressés contre l’enseignement d’un « mensonge officiel sur des crimes, sur des massacres allant parfois jusqu’au génocide ». Alors que Paris et Alger sont en pleine négociation sur un traité d’amitié, dont la conclusion devrait intervenir avant la fin de l’année, l’Etat algérien s’insurge à son tour, le président Bouteflika en tête, contre un texte qui « représente une cécité mentale confinant au négationnisme et au révisionnisme ».

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.