Print

Le risque de prolifération nucléaire est plus fort que jamais
Par Andreas Kluth
Mondialisation.ca, 11 janvier 2020
Bloomberg News
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-risque-de-proliferation-nucleaire-est-plus-fort-que-jamais/5640457

Les récents développements concernant le nucléaire iranien posent de nombreuses questions sur le risque de prolifération nucléaire à l’orée de la 10e Conférence d’examen du Traité de non-prolifération nucléaire.

Destiné à empêcher tout autre Etat que les cinq puissances détentrices d’alors de se doter de l’arme nucléaire, ce traité semble plus que jamais remis en question, avec les risques de prolifération au Moyen-Orient (Iran, Arabie Saoudite, Turquie) et en Extrême-Orient (Japon et Corée du Sud) et les nouveaux conflits autour de la bombe (Etats-Unis/Corée du Nord et Inde/Pakistan).

En autorisant tous les pays à enrichir l’uranium pour un usage civil tout en reportant sine qua non le démantèlement des arsenaux nucléaires existants, les puissances nucléaires de la guerre froide ont créé les conditions d’une incertitude mondiale qui pousse des acteurs rationnels à prendre des décisions qui pourront se révéler catastrophiques dans un futur peut-être pas si lointain.

 

Résumé d’un article en anglais par Initiatives pour le désarmement nucléaire (IDN), revue de Presse  du 10 janvier 2020 :

The Risk of Nuclear Proliferation (and War) Is Growing par Andreas Kluth, Bloomberg News.

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.