Print

L’empire américain à bout de souffle… La Chine également dans le viseur USA au Moyen-Orient
Par Mondialisation.ca
Mondialisation.ca, 09 janvier 2020

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/lempire-americain-a-bout-de-souffle-la-chine-egalement-dans-le-viseur-usa-au-moyen-orient/5640380

Sélection d’articles :

Venezuela -Juan Guaido n’est plus le président de l’Assemblée nationale: les explications

Par Romain Migus, 06 janvier 2020

Dans cette vidéo, nous revenons sur l’élection du député d’opposition Luis Parra comme nouveau président de l’Assemblée Nationale du Venezuela. Nous vous proposons quelques clés pour comprendre ce qui s’est passé dimanche 5 janvier 2020 à Caracas. Malgré les gesticulations de l’autoproclamé, des USA et du système médiatique, il semble bien que la page Guaido est en train d’être tournée au Venezuela.

 

Étude de cas: le traitement de la guerre de Syrie

Par Swiss Propaganda Research, 06 janvier 2020

Nous avons étudié la couverture de la guerre de Syrie par neuf grands quotidiens allemands, autrichiens et suisses afin d’examiner la pluralité des points de vue et le degré de dépendance aux agences de presse. Les journaux sélectionnés sont : pour l’Allemagne : Die Welt, Süddeutsche Zeitung (SZ), et Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) ; pour la Suisse : Neue Zürcher Zeitung (NZZ), Tagesanzeiger (TA), et Basler Zeitung (BaZ) ; pour l’Autriche : Standard, Kurier, et Die Presse.

 

Quelle est la vraie menace nucléaire au Moyen-Orient?

Par Manlio Dinucci, 07 janvier 2020

“L’Iran ne respecte pas les accords sur le nucléaire” (Il Tempo), “L’Iran se retire des accords nucléaires : un pas vers la bombe atomique” (Corriere della Sera), “L’Iran prépare les bombes atomiques : adieu à l’accord sur le nucléaire” (Libero) : ainsi est présentée par presque tous les médias la décision de l’Iran, après l’assassinat du général Soleimani ordonné par le président Trump, de ne plus accepter les limitations pour l’enrichissement de l’uranium prévus par l’accord stipulé en 2015 avec le Groupe 5+1 ….

 

L’option nucléaire financière réglera la guerre du pétrole de Trump

Par Pepe Escobar, 07 janvier 2020

Sur un sol étranger, en tant que nation invitée, les États-Unis ont assassiné un envoyé diplomatique dont la mission avait été demandée par les États-Unis. Les faits ont été exposés par le Premier Ministre irakien intérimaire Adil Abdul-Mahdi, au cours d’une session parlementaire extraordinaire et historique à Bagdad, dimanche.

 

Est-il permis de contester le récit officiel sur la Syrie?

Par Samir Saul et Rachad Antonius, 07 janvier 2020

Le mois dernier, deux conférences portant sur la Syrie avaient été prévues à Montréal, dans le cadre d’une tournée canadienne de Vanessa Beeley. Dès leur annonce, la conférencière a eu droit à des volées d’invectives, d’injures et de calomnies de la part des tenants du récit officiel. La stratégie était claire : salir la personne pour détourner l’attention de son propos, attaquer le messager afin que le message ne soit pas entendu.  La conférence prévue à l’Université de Montréal a été annulée. L’autre a eu lieu le 10 décembre au Centre Saint-Pierre, en dépit des pressions. Elle a fait salle comble.

 

L’empire américain à bout de souffle: Vers l’expulsion des USA du Moyen-Orient?

Par Prof Michel Chossudovsky, 08 janvier 2020

Les visées hégémoniques et militaires des USA au Moyen-Orient ont atteint un seuil critique. 

L’assassinat du général Soleimani du Corps des gardiens de la Révolution iranienne que le président des États-Unis a ordonné le 3 janvier 2020 est l’équivalent d’une déclaration de guerre contre l’Iran. (…) Ce que les médias ont omis de reconnaître, c’est le rôle central qu’a joué le général Soleimani contre les terroristes du groupe armé « État islamique » et d’Al-Qaeda en Irak et en Syrie. (…) Le plan d’action de Trump pour « mettre fin à une guerre » consiste à « protéger » les fantassins affiliés à Daech et Al-Qaeda.

 

Les messages de l’Iran derrière l’attaque des bases US en Irak et ses conséquences

Par Elijah J. Magnier, 08 janvier 2020

Peu après minuit heure locale aujourd’hui, des missiles balistiques iraniens « Fateh 313 » ont frappé deux bases militaires en Irak où se trouvent une forte concentration de membres des forces US et d’autres forces alliées. Cette frappe directe de l’Iran a été lancée en représailles contre l’assassinat, par les USA, du chef de la brigade al-Qods du Corps des gardiens de la Révolution iranienne Sardar Qassem Soleimani et de ses compagnons, tués par un drone américain à l’aéroport de Bagdad la semaine dernière. La riposte iranienne envoie plusieurs messages stratégiques au Moyen-Orient…

 

Le pari risqué de Donald Trump avec l’Iran pour distraire de ses problèmes politiques intérieurs

Par Prof Rodrigue Tremblay, 08 janvier 2020

J’ai pensé depuis longtemps que Donald Trump était le genre d’homme capable de faire n’importe quoi pour conserver le pouvoir, et je veux dire n’importe quoi, y compris recourir au meurtre et à l’assassinat — s’il était un jour menacé de destitution, — et même de commettre un acte de guerre contre un pays étranger. — Eh bien, comme je le craignais, c’est essentiellement ce qu’il a fait contre l’Iran. Tel est de nos jours, sous le régime de Donald Trump, le niveau de moralité politique aux États-Unis.

 

L’iran a perdu un général, les États-Unis, la région

Par Samir Saul et Robin Philpot, 09 janvier 2020

Il y a crise au Moyen-Orient, oui le Moyen-Orient, parce c’est toute la région qui est en jeu. Il ne s’agit pas que d’un conflit entre les États-Unis et l’Iran, précise Samir Saul, professeur d’Histoire de l’Université de Montréal et spécialiste du Moyen-Orient.

 

La Chine, pas seulement l’Iran, est dans le viseur USA au Moyen-Orient

Par Manlio Dinucci, 09 janvier 2020

L’assassinat du général iranien Soleimani autorisé par le président Trump a mis en marche une réaction en chaîne qui se propage au-delà de la région moyen-orientale. C’était dans les intentions de celui qui a décidé cet acte. Soleimani était depuis longtemps dans le viseur USA, mais les présidents Bush et Obama n’avaient pas autorisé son assassinat. Pourquoi le président Trump l’a-t-il fait ?

 

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.