Print

Les applications militaires des micro-ondes
Par Franz Becq
Mondialisation.ca, 02 mai 2006
voxnr.com 2 mai 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-applications-militaires-des-micro-ondes/2370

Il faut savoir que la technologie des micro-ondes ne sert pas seulement pour la téléphonie mobile et pour les fours à micro-ondes. Ce système fait aussi l’objet d’applications militaires (« armes à énergie dirigée » ou « armes psychotroniques »), très peu connues du grand public, mais bien réelles et déjà opérationnelles. Plusieurs Etats (dont la France) possèdent ces armements, incluant une version concentrée mortelle, et une version « soft » non-létale, pouvant servir à neutraliser des manifestants. L’existence de ces armes pourrait expliquer en partie la réticence des autorités françaises à ouvrir le débat sur les antennes-relais et les nombreux problèmes associés.

Quelques informations sur ce sujet :

– C’est en URSS que les effets néfastes des micro-ondes furent remarqués pour la première fois. Les autorités soviétiques s’aperçurent que les personnels militaires affectés à ce type d’équipements électro-magnétiques développaient plus de cancers que le reste de la population.

– Durant la guerre froide, une affaire très grave et révélatrice survint dans l’ambassade américaine à Moscou. Plusieurs décès par cancer eurent lieu en quelques années et les Américains soupçonnèrent bientôt une origine non-naturelle. Il s’avéra en effet (et ceci fut confirmé après la chute de l’URSS) que l’ambassade avait été systématiquement soumise à un très violent rayonnement de micro-ondes, émis par les Soviétiques. Après quelques années, il provoqua (sans surprise) des troubles de santé chez le personnel, et même plusieurs décès. Deux ambassadeurs US successifs furent atteints d’une leucémie. Il s’agit d’une affaire célèbre et parfaitement connue.

– En octobre 1993, quand Boris Eltsine décida d’utiliser la force pour réduire la « révolte » du Parlement russe, le bâtiment fut d’abord copieusement arrosé de micro-ondes pour diminuer la résistance nerveuse des occupants. Puis, ce « traitement » n’ayant pas suffi, le président ultralibéral et ultra-pro-occidental fit tirer les chars sur le Parlement.

– Une version « soft » des armes à micro-ondes a été utilisée en Angleterre contre une manifestation de Greenpeace. Cependant la dose avait été un peu forte et quelques manifestants saignaient du nez et avaient des maux de tête.

– Un livre a paru en France sur ce sujet, écrit par une journaliste qui a fait une enquête dans l’armée française. Bien sûr les autorités militaires lui dirent seulement ce qu’elles voulaient bien lui dire, mais on fit cependant sur elle (avec son accord, bien sûr) un petit « test » de la version « soft » (la version anti-manifestants). Elle dit avoir été un peu secouée et avoir perdu l’équilibre. Donc, test concluant ! L’armée est cependant très discrète sur la version mortelle des armes à énergie dirigée, version qui existe très probablement.

– Des recherches auraient été faites sur 120.000 soldats polonais et 880.000 au USA, montrant des effets sur leur santé (information donnée par M. Filterman).

– La rumeur dit que ces armes auraient déjà été utilisées pour « neutraliser » rapidement et discrètement certaines personnalités gênantes, dans de grosses affaires politico-financières. Sans tomber dans la paranoïa, on connaît certains cas de personnalités devenues très gênantes pour un pouvoir politique et qui ont été victimes d’un cancer mortel très rapide.

– Actuellement l’armée US utilise abondamment un certain nombre d’armes à micro-ondes (non-létales) en Irak, afin de mieux « contrôler » les populations irakiennes ; cependant ces armes ont aussi des effets néfastes sur leurs propres soldats. L’armée britannique aurait aussi utilisé ces mêmes armements.

Voir par exemple :
http://www.willthomas.net/Convergence/Weekly/Microwaving_Iraq.htm
http://www.elfis.net/phorum/read.php?f=2&i=136&t=136
http://www.abc.net.au/news/newsitems/200507/s1418928.htm
http://www.answers.com/topic/directed-energy-weapons?method=22

(les USA utilisent manifestement l’Irak pour tester ces systèmes d’armes sur une grande échelle et les perfectionner).

Voir aussi le site (français) de Marc Filterman : http://membres.lycos.fr/filterman/
(ancien militaire spécialiste des radars et de l’électromagnétique)

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.