Les Arabes inquiets de la discrimination en Occident

Depuis le 11 septembre, les ressortissants arabes qui voyagent en Occident éprouvent une réelle inquiétude. Des incidents récents ont alourdi le climat.

Ce n’est pas encore la psychose généralisée, mais l’inquiétude est bien réelle parmi les Arabes qui doivent voyager en Europe ou aux Etats-Unis. La crainte de subir des mesures discriminatoires et d’être considérés a priori comme des terroristes en puissance ont créé un malaise qui ne cesse de s’amplifier. La mésaventure récente survenue à un acteur jordanien à l’aéroport de Rome a renforcé ce sentiment. Fathi Aref Abdullah, qui revenait du Festival culturel de Carthage en Tunisie, a ainsi été détenu et menotté dans les locaux de la police italienne pendant près de 14 heures. Les douaniers italiens avaient découvert dans ses bagages deux pistolets en plastique pour enfant ainsi qu’un masque de carnaval. Il n’en fallait pas plus pour qu’il devienne suspect. «On m’a placé dans une petite pièce équipée de quatre caméras de surveillance vidéo, une dans chaque coin, raconte-il dans les colonnes du quotidien The Jordan Times. Je ne pouvais pas bouger mon pied gauche car il était attaché à ma chaise». Finalement après un interrogatoire serré, Fathi Aref Abdullah a finalement été relâché et les policiers se sont excusés. Mais cet incident a aggravé un peu plus le trouble d’une opinion publique jordanienne, dont les nerfs sont à fleur de peau.

Depuis le 11 septembre, pour les vols à destination et en provenance du Moyen-Orient, les mesures de sécurité ont été fortement renforcées, notamment au niveau du contrôle des bagages et des passeports dans les aéroports. «Nous constatons actuellement une inquiétude croissante de la part de nos passagers, explique le responsable d’une compagnie aérienne à Amman. Ils ne craignent pas pour leur vie, mais savent, parce qu’ils sont arabes, qu’ils risquent d’être mal accueillis en Occident. Tout peut commencer par un regard soupçonneux et inquisiteur à la douane». Au demeurant, «la discrimination, poursuit-il, n’est pas plus importante dans le transport aérien que dans d’autres secteurs. En fait, les incidents les plus nombreux se déroulent en dehors des aéroports». Ainsi, aux Etats-Unis, des étudiants arabes se sont plaints d’humiliations et de vexations et parfois même d’agressions physiques. Le cas d’Amr Kanaan, un étudiant saoudien inscrit dans une université de Floride, a été largement rapporté dans la presse arabe : il a été bastonné à coup de battes de base-ball par des jeunes Américains. Devant ce racisme de faciès, une partie de la communauté estudiantine arabe d’outre-Atlantique a décidé de quitter le pays. L’Université Américaine de Beyrouth (AUB) vient d’accueillir une cinquantaine d’étudiants, principalement originaires des pays du Golfe. Les universités jordaniennes et égyptiennes ont elles aussi décidé d’ouvrir leurs portes à ces étudiants arabes vivant aux Etats-Unis. Selon le ministre jordanien de l’Education, Khalid Touqan, les procédures administratives ont été facilitées pour accélérer les transferts de leurs dossiers universitaires. Au total, les universités jordaniennes, publiques et privées, estiment pouvoir accueillir 5 000 étudiants supplémentaires dans leurs différentes filières.



Articles Par : Christian Chesnot

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]