Print

Les attaques et accusations actuelles contre Al Jazeera sont une tentative pour faire fermer les médias palestiniens.
Par Maan Independent News Agency
Mondialisation.ca, 05 juin 2006
MaanNews.net 1 juin 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-attaques-et-accusations-actuelles-contre-al-jazeera-sont-une-tentative-pour-faire-fermer-les-m-dias-palestiniens/2585

L’armée israélienne a envahi Ramallah le 24 mai et les journalistes d’al Jazeera ont couvert l’invasion. Certains les accusent d’avoir ainsi « aidé » les troupes d’occupation, ce qu’analyse le rédacteur en chef de Maa’n news..

Un rapport de Maariv, quotidien israélien, affirme que « la couverture en direct par Al Jazeera a conduit l’armée israélienne aux Palestiniens qu’elle voulait trouver à Ramallah ».

Le but de ce rapport est de toute évidence d’éveiller les soupçons des habitants de Ramallah par rapport à la chaîne Al Jazeera, ses reportages et ses journalistes.

Al Jazeera a émis sur les confrontations et accrochages qui se sont déroulés quand les Palestiniens sont descendus dans les rues de Ramallah pour confronter l’armée israélienne la semaine dernière. Les journalistes ont montré le courage des jeunes Palestiniens qui se se sont attaqués les mains nues à l’armée israélienne. Une telle bravoure a remonté le moral de tous les Palestiniens qui regardaient les informations -surtout quand ils ont vu des milliers de Palestiniens de Ramallah sortir dans les rues pour faire face à l’invasion des forces israéliennes.

Les journalistes se sont rués vers la ville pour couvrir l’événement après qu’Al Jazeera a commencé à émettre en direct à la télévision.

Il est clair que les services de renseignement israéliens n’ont pas aimé l’esprit d’unité et de solidarité qui s’est répandu dans les rues palestiniennes et le sentiment des Palestiniens que c’était eux qui occupaient le terrain le plus élevé moralement parlant.

Il est clair qu’ils n’ont pas aimé les scènes où les Palestiniens font face à des soldats israéliens armés jusqu’aux dents avec leurs seules mains nues et des pierres.

Aussi il semblerait qu’ils ont décidé de doucher d’eau froide ce sentiment afin de tenter d’annihiler la fierté qu’il a fait lever chez tous les Palestiniens. Il est très clair que les Israéliens n’ont pas aimé le retour des scènes de l’Intifada des pierres.

J’ai remarqué que certains sites électroniques ont pris pour argent comptant ce qui a été publié par les Israéliens sur le rôle d’al Jazeera, qui aurait apporté de l’aide aux Israéliens. Ils ont fait le choix de croire que cette information est véridique alors que la vérité est que cette chaîne a fait son travail correctement comme d’autres chaînes, d’un point de vue professionnel.

On attend d’eux qu’ils montrent ce qui se passe dans les rues palestiniennes lors des invasions israéliennes, des attaques des villes et des villages. Il faut aussi se rappeler que ces chaînes émettent d’autres villes et cités de Palestine et qu’Israël envahit aussi ces lieux là.

Nous n’allons pas défendre Al Jazeera parce qu’ils n’ont pas besoin qu’on les défende dans ce cas et nous ne défendrons pas les journalistes, qui ont assumé leur responsabilité professionnelle, et aussi parce qu’ils sont bien connus dans la profession depuis longtemps.

D’un point de vue sécuritaire, les services de renseignement israéliens surveillent aussi nos journaux, alors devons -nous nous demander s’il nous faut fermer ces journaux ?

Devons nous démolir les bâtiments élevés parce que les tireurs d’élite israéliens utilisent les toits pour tuer notre peuple ? Et devons nous fermer les chaînes satellitaires parce que les services de renseignement et d’autres en Israël les regardent ?

A Ramallah, les confrontations ont mené à notre victoire et défait les services des Mustarebeen ou Mestariveeem. Ramallah a gagné la bataille contre les militaires israéliens et leurs troupes blindées et leurs hélicoptères.

Malgré l’assassinat de quatre Palestiniens et les blessures de dizaines d’autres les Israéliens ont perdu parce qu’ils n’avaient pas de justification, pas la moindre excuse pour tuer les nôtres.

Tout juste comme les soldats israéliens ont tué bien des Palestiniens dans l’obscurité, ils ont tué Daniel Hamamah, Jabir Al Akhras et Raed Abayat en plein jour à Bethléem il y a quelques jours, mais il n’y avait aucun reportage en direct pour montrer leurs tactiques. Par contre ces tactiques ont été claires pour tout le monde à Ramallah grâce au reportage en direct de al Jazeera .

Personne ne croira que quelqu’un se tire dessus lui même.

Les colons ont besoin de se débarasser des médias pour commettre librement leurs crimes, de la façon qu’ils veulent.

Les troupes israéliennes veulent tuer ceux qu’elles ont qualifié de « recherchés » et le faire librement, sans que quiconque observe afin qu’il n’y ait personne pour poser de questions. Les forces israéliennes exécutent des Palestiniens sans procès ni tribunaux, et c’est un crime de guerre.

Il ne devrait pas y avoir de problème par rapport à cette question étant donné que les Etats unis occupaient Bagdad ou Kaboul alors que les chaînes couvraient ces événements en direct et Israël l’a fait aussi quand il a réenvahi les villes palestiniennes.

Ces événements se seraient produits aussi sans couverture en direct mais nous n’aurions pas pu voir quelles méthodes et quel matériel étaient utilisés.

  

traduction : CL, Afps

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.