Les Casques blancs démasqués par des photos

Pénélope Stafyla, militante du gouvernement Assad, a publié une série de photos montrant un studio de cinéma des Casques blancs. C’est dans ces studios qu’ils fabriquent les « preuves des crimes de guerre du régime Assad » dans la Ghouta orientale, près de la capitale syrienne Damas.

[NdT : Comme il fallait s’y attendre, le compte Facebook de Pénélope a été aussitôt supprimé, mais les photographies ont été dupliquées sur d’autres sites Internet.]

Au milieu des rumeurs qui courent à propos d’une nouvelle « attaque chimique du régime Assad » dans la Ghouta orientale, ces photos présentent un intérêt tout particulier. Cette histoire d’attaque chimique survient au moment où les forces gouvernementales prennent largement l’avantage sur les groupes terroristes de la région. Plus de 30 personnes auraient été amochées.

L’Agence turque Anadolu a signalé cette affaire d’attaque chimique douteuse, en citant un rapport des Casques blancs :

Au moins 30 personnes ont été traitées pour des difficultés respiratoires après une attaque au chlore à la Ghouta orientale, dans la banlieue de Damas, a rapporté mardi une agence de défense civile syrienne.

Plusieurs enfants et femmes figuraient parmi les victimes de l’attaque, qui s’est passée lundi dans la ville de Hamuriye, ont indiqué les Casques blancs dans un communiqué.

L’organisme de défense civile a déclaré qu’il y avait deux de ses secouristes parmi les victimes.

 

 

 

 Mark Taliano

Article original en anglais :

In Photos: White Helmets Fake “Evidence of Assad Regime War Crimes”

In Photos: White Helmets Fake “Evidence of Assad Regime War Crimes”

thetruthseeker, le 9 avril 2018

South Front — via Global Research, le 7 mars 2018

Traduction Petrus Lombard

Source de la version française : Le Réseau international

 

Du même auteur, voir également en anglais :

The White Helmets are “Black Helmets”, They are Al Qaeda

 

Truth, Peace, Justice and the War on Syria: Lies, Fake Humanitarians, Fake Covers for War Crimes

 

Mark Taliano, auteur du livre Voices from Syria, allie des années de recherche et des observations sur le terrain pour présenter une analyse éclairée et bien documentée qui réfute les mensonges sur la Syrie des médias grand public.



Articles Par : Mark Taliano

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]