Les enfants meurent chez eux

Chaque jour, des milliers de civils sont tués ou blessés dans le cadre de conflits armés et plus de la moitié de ces victimes innocentes sont des enfants.

Combien ont déjà péri qu’on nous a cachés, combien mourront dans les jours, les semaines, les mois qui viennent ?

Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), deux millions d’enfants ont été tués, six millions ont perdu leur foyer, douze millions ont été blessés ou mutilés au cours des dix dernières années et, actuellement, ils sont au moins 300 000 à participer aux hostilités dans le cadre d’une trentaine de conflits différents.

Comment pourrait-il en être autrement après, l’usage du napalm, des bombes à fragmentation, de celles à « effet de souffle » – qui brûlent l’oxygène et transforment en brasier sur des dizaines de mètres tout ce qui se trouve à proximité de leur point d’impact.

Dans la plupart des villes en conflit, il n’y a plus d’eau, plus d’électricité et l’approvisionnement est quasi inexistant. La pollution consécutive à la rupture des canalisations et à la destruction des stations de pompage risquent d’entraîner des épidémies.

Des témoins ont vu des bébés squelettiques atteint de maladies relativement bénignes et inconnues que l’on ne peut soigner faute de médicaments de base.

Confronté à l’extermination de civils, nous ne pouvons apaiser nos consciences.



Articles Par : Roberto Ferrario

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]