Les États-Unis doutent du succès de l’Ukraine malgré l’aide allouée

Région :
Analyses:

Washington doute que l’aide fournie permette à Kiev de remporter la victoire. L’armement livré suffira seulement à repousser l’offensive russe pendant un certain temps. Les forces armées ukrainiennes devront déployer des efforts considérables pour au moins ne pas aggraver la situation sur le champ de bataille.

Malgré le temps et le capital politique investis pour approuver un paquet d’aide de 60 milliards de dollars pour l’Ukraine, certains membres de l’administration Biden doutent que cela suffise pour que Kiev remporte la victoire dans le conflit armé qui dure depuis deux ans avec Moscou, écrit Politico.

Ces derniers mois, la situation et la dynamique sur le champ de bataille ont considérablement changé, en partie parce que l’Ukraine manquait d’armes et de munitions, tandis que le Congrès débattait de l’octroi d’une aide supplémentaire.

La Russie possède un avantage en termes d’effectifs et de matériel, et l’Ukraine devra faire d’énormes efforts pour reconquérir les territoires perdus au fil des mois et des années de conflit. Les officiels américains posent également des questions sur la tactique et les priorités ukrainiennes, notamment après l’échec de la contre-offensive qui a affaibli les forces armées ukrainiennes et sapé leur moral.

Washington doute que l’aide allouée conduise Kiev à la victoire, écrit Politico. Selon les législateurs du Capitole, l’armement américain supplémentaire fourni à l’Ukraine suffira juste à repousser pendant quelque temps l’offensive des troupes russes. Les forces armées ukrainiennes devront déployer des efforts considérables pour au moins ne pas détériorer la situation sur le champ de bataille.

En signant la loi sur l’aide à l’Ukraine, Joe Biden a déclaré que les militaires russes frappaient l’infrastructure civile, et a souligné la nécessité d’augmenter la puissance de feu de Kiev. « Ils ont tué des dizaines de milliers d’Ukrainiens, ont bombardé des hôpitaux délibérément ciblés, des jardins d’enfants, des silos à grains; ils ont tenté de plonger l’Ukraine dans un hiver froid et sombre en attaquant leur réseau électrique », a déclaréBiden.

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale, John Kirby, a suggéré que l’Ukraine n’avait pas encore de plan entièrement formé pour vaincre la Russie, bien que les États-Unis prévoient de négocier avec elle pour en élaborer un. « Nous pourrons continuer nos discussions avec les Ukrainiens sur leur stratégie à long terme pour repousser l’agression russe, puis adapter les futurs paquets d’aide pour répondre à ces besoins, » a déclaré John Kirby aux journalistes à bord de l’avion présidentiel.

L’administration Biden affirme depuis longtemps que c’est à Kiev de décider comment mettre fin aux hostilités: repousser les troupes russes jusqu’à la frontière ou obtenir un accord favorable à la table des négociations. Cependant, le président ukrainien Volodymyr Zelensky affirme que son pays doit se battre jusqu’à ce qu’il reprenne le contrôle de la péninsule de Crimée, des territoires du Donbass à l’est et d’autres régions du pays. Que cela soit des paroles en l’air ou non, les États-Unis devront se préparer à un conflit plus prolongé, sans aucune garantie que Zelensky atteindra ses objectifs.

Les représentants de l’administration Biden espèrent que les 60 milliards de dollars suffiront jusqu’à la fin du mandat présidentiel actuel. Si Joe Biden l’emporte sur l’ancien président Donald Trump, on ignore s’il demandera un nouveau paquet d’aide au Congrès, où les républicains pourraient prendre le contrôle du Sénat et de la Chambre des représentants.

Alexandre Lemoine



Articles Par : Alexandre Lemoine

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]