Print

Les Etats-Unis travaillent depuis quatre ans dans l’Arctique en vue de préparer leur demande à l’ONU
Par Global Research
Mondialisation.ca, 13 août 2007
Ria Novosti 13 août 2007
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-etats-unis-travaillent-depuis-quatre-ans-dans-l-arctique-en-vue-de-pr-parer-leur-demande-l-onu/6541

En décembre dernier, l’administration Bush a intensifié considérablement l’activité secrète du groupe de travail intersectoriel spécial qui dirige les sondages du fonds océanique dans l’Arctique en vue de soumettre à l’ONU la demande américaine de prétendre à un territoire arctique et aux réserves de pétrole et de gaz, annonce l’influent Harper’s magazine dans son numéro de septembre qui commence à parvenir aux abonnés aux Etats-Unis.

La Russie, les Etats-Unis, le Canada, le Danemark et la Norvège prétendent aux territoires arctiques. D’après les données des chercheurs, l’Arctique recèle plus de 25% des réserves mondiales de pétrole et de gaz.

L’intérêt pour la rivalité de ces pays s’est accru fin juillet, lorsqu’une expédition scientifique russe est partie de Mourmansk au pôle Nord en vue d’étudier le plateau continental de l’Océan Glacial Arctique. Les explorateurs ont décidé de prouver que les chaînes de montagnes sous-marines Lomonossov et Mendeleïev qui s’étendent jusqu’au Groenland peuvent être le prolongement géologique de la plate-forme continentale sibérienne.

Le projet de budget fédéral des Etats-Unis soumis en février par George Bush au congrès affecte en 2008 huit millions de dollars au travail de ce groupe.

D’après les renseignements dont dispose RIA Novosti, le brise-glace militaire Healy a quitté son port d’attache de Siettle (Etat de Washington) le 6 août et reviendra début octobre.

« Les Etats-Unis dépasseront la Chine, le Canada et la Russie, même compte tenu de leurs possessions élargies, et deviendront le plus grand pays du monde », écrit le magazine, en ajoutant que les Etats-Unis pourront prétendre aux ressources naturelles d’une valeur totale de 1300 milliards de dollars, y compris les ressources de pétrole pour 650 milliards de dollars rien que sur le plateau continental de l’Alaska.

Ria Novosti, 11 août 2007.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.