Print

Les « Gilets jaunes » et le néolibéralisme mondialisant
Par Samir Saul et Robin Philpot
Mondialisation.ca, 17 décembre 2018
Le pied à Papineau CKVL 13 décembre 2018
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-gilets-jaunes-et-le-neoliberalisme-mondialisant/5629638

Le 13 décembre 2018:

« Gilets jaunes », voici un soulèvement populaire authentique, contrairement au « révolutions de couleur » dans les pays de l’Est qui sont fomentées de l’extérieur, principalement de Washington et de ses alliés. Samir Saul met en contexte la révolte des « gilets jaunes » dans un monde mondialisé et néolibéral.

Les germes de ce soulèvement ont été plantés au début des années 1980 après la période des « trente glorieuses ». « Tous les partis », de droite à gauche, présentent les même programmes politiques qui appauvrissent la majorité de la population tandis qu’une élite déconnectée s’enrichit constamment.
Cette mondialisation, faite d’identitarisme individuel, de rectitude politique, de moralisme, de « valeurs » d’ordre civilisationnelle, évacue le collectif, le national et le politique. Mais aussi, elle entraîne une politique étrangère conservatrice.

Samir Saul explique comment les « trente glorieuses » ont été suivies des « quarante piteuses » mais ajoute que le réveil de la France pourrait ne pas se confiner à la France. Il risque de s’étendre ailleurs en Europe, mais aussi en Afrique.

(Voir également les articles de Samir Saul sur Mondialisation.ca)

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.