Print

Les JO de Tokyo menacés d’être annulés
Par Observateur Continental
Mondialisation.ca, 22 mai 2020
observateurcontinental.fr
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-jo-de-tokyo-menaces-detre-annules/5645806

A la BBC, le président du CIO, Thomas Bach, a expliqué la raison pour laquelle  les Jeux Olympiques de Tokyo ne pourraient pas être reportés une nouvelle fois s’ils n’étaient pas organisés à l’été 2021. 

Le président du Comité international olympique (CIO), a déclaré mercredi à la BBC que les Jeux Olympiques de Tokyo devraient être annulés s’ils ne pouvaient pas se tenir en 2021 à cause de l’épidémie du Covid-19. Il a expliqué que «vous ne pouvez pas employer éternellement entre 3 000 et 5 000 personnes dans le comité d’organisation» et qu’ «on ne peut pas changer chaque année tout le programme mondial des événements pour les fédérations majeures (les Mondiaux de natation et d’athlétisme ont été décalés à 2022)» en rajoutant que  «vous ne pouvez pas laisser les athlètes dans l’incertitude».

Il a expliqué  sa décision en disant que «quand nous aurons une vision claire de ce à quoi le monde ressemblera le 23 juillet 2021, nous prendrons les décisions appropriées» et ajouté que «la préparation des JO de Tokyo, reportés en mars dernier à l’été 2021, continue», que «tous les différents scénarios  y compris de placer les athlètes en quarantaine, sont envisagés, et cela demande de travailler d’arrache-pied car il y a tellement d’options différentes que ce n’est pas facile de faire des choix maintenant. Quand nous aurons une vision claire de ce à quoi le monde ressemblera le 23 juillet 2021, nous prendrons les décisions appropriées».

En avril dernier le Premier ministre Japonais, Shinzo Abe, a déclaré que les Jeux ne pouraient pas avoir lieu en 2021 si la pandémie n’était pas contenue. Le nouveau coronavirus a affecté au Japon plus de 17 000 personnes et tué 797 personnes.

Les Jeux de Tokyo, qui devaient initialement s’ouvrir le 24 juillet 2020, ont été reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.