Les manuels scolaires saoudiens suppriment la Palestine de la plupart des cartes, selon une étude israélienne

Les références à Israël en tant qu’« ennemi » ont également disparu des nouvelles éditions des programmes scolaires, dans une volonté apparente d’atténuer tout élément de langage hostile

Les manuels scolaires saoudiens ont supprimé le nom « Palestine » de la plupart des cartes où il figurait auparavant, selon une étude réalisée par un groupe de réflexion israélien.

L’étude, menée par l’ONG Impact-se, suit les changements intervenus dans les manuels scolaires saoudiens au cours des cinq dernières années, tels que reflétés dans l’année scolaire 2023-24.

Elle passe en revue 371 manuels publiés entre 2019 et 2024 et met en avant les contenus supprimés, altérés ou restés inchangés.

Un manuel d’études sociales de terminale définissant le sionisme comme un mouvement raciste n’est plus enseigné depuis 2023, tandis qu’un autre manuel toujours enseigné a supprimé le chapitre sur la cause palestinienne, révèle l’étude.

Selon cette dernière, les manuels d’études sociales de CM2 et de troisième ne nomment systématiquement pas la Palestine ou Israël sur les cartes, ce qui constitue une omission par rapport aux versions de 2022 qui ne nommaient que la Palestine sur les cartes.

« La plupart des cartes ont supprimé les noms de tous les pays non frontaliers de l’Arabie saoudite, y compris la Palestine, et dans certains cas, tous les noms de pays ont été supprimés », indique le rapport.

De même, deux cartes d’un manuel de géographie destiné aux classes de seconde à terminale, qui nommaient auparavant la Palestine, n’affichent désormais le nom d’aucun pays frontalier de l’Arabie saoudite. La même omission s’est produite dans les manuels d’études sociales des sixième et cinquièmes.

Les manuels d’études islamiques et de géographie pour les niveaux seconde-terminale ont également supprimé les cartes qui montraient auparavant la Palestine historique au lieu d’Israël.

Une référence à Israël comme « l’entité sioniste » dans le manuel d’études sociales de 2021 pour les niveaux seconde-terminale a été supprimée dans l’édition 2022, et l’intégralité du manuel qui comprenait une leçon sur le soutien arabe et saoudien à la cause palestinienne a été abandonnée en 2023.

Ton moins hostile

L’étude fait également état de certaines modifications apportées aux manuels scolaires qui marquent un ton moins hostile envers Israël.

Par exemple, la version 2022 d’un manuel d’études sociales de niveau lycée a remplacé les références à Israël en tant qu’« ennemi sioniste » par « l’armée d’occupation israélienne ». Le même manuel est passé de « l’ennemi israélien » à « l’occupation israélienne » et des « sionistes » aux « Israéliens » ou « l’armée d’occupation israélienne »

L’Arabie saoudite ne reconnaît pas officiellement Israël depuis sa création en 1948, mais des spéculations circulent selon lesquelles le royaume s’apprêterait à normaliser ses relations avec le pays, comme l’ont fait ses voisins du Golfe Bahreïn et les Émirats arabes unis ces dernières années.

Ces rumeurs ont toutefois été perturbées par l’attaque menée par le Hamas en Israël le 7 octobre et la guerre israélienne à Gaza qui a tué plus de 36 000 Palestiniens à ce jour.

L’Arabie saoudite est un fervent opposant et critique de l’offensive israélienne.

Le ministère saoudien des Affaires étrangères a déclaré en février qu’aucune normalisation n’aurait lieu sans un cessez-le-feu et sans progrès vers la réalisation d’un État palestinien.

 

Traduit de l’anglais Middle East Eye (original).

*



Articles Par : Middle East Eye

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]