Les missiles Chahab 3 lancent un défi aux systèmes anti-balistiques des Etats-Unis, de l’Europe et d’Israël

La revue israélienne Debka, spécialisée dans les affaires de la défense et des renseignements a écrit dans son dernier numéro que le tir des missiles balistiques de l’Iran, lors des récentes manœuvres militaires des forces du corps des Gardiens de la révolution islamique (Pasdaran) a prouvé que le Pentagone ne connaissait pas jusqu’à présent, une partie importante des capacités défensives des forces armées de la République islamique d’Iran.

  Les missiles Chahab 3 lancent un défi aux systèmes anti-balistiques des Etats-Unis, de l'Europe et d'Israël

Par ailleurs, au Canada, le Centre des études sur la mondialisation a écrit dans un article que les manœuvres de ces derniers jours des forces du corps des Gardiens de la révolution islamique avaient surpris les experts et les analystes américains, européens et israéliens. (mondialisation.ca)

La revue israélienne Debka, spécialisée dans les affaires de la défense et des renseignements, a écrit dans son article que le tir de nouveaux types de missiles balistiques par les forces du corps des Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran) avaient profondément surpris les experts et les analystes du Pentagone, Département américain de la Défense.

Citant un expert d’armement du Pentagone, la revue Debka a écrit que le test des nouveaux missiles balistiques iraniens, le 2 novembre, avait été effectué dans des meilleures conditions pour montrer la capacité acquise par la République islamique d’Iran dans le domaine de la défense.

La presse israélienne et occidentale ont insisté surtout sur le test du missile balistique Chahab 3 qui, cette fois-ci, est muni d’un nouvelle charge composée de 10 petites bombes, au lieu d’une charge unique.

Certains experts occidentaux estiment que l’on peut retrouver dans cette nouvelle invention iranienne, la trace d’une technologie chinoise. En tout état de cause, le missile balistique Chahab 3 avec une portée supérieure à 2000 Km lance un défi aux système anti-balistiques des Etats-Unis, des pays européens et d’Israël. Il faut rappeler que la capacité et l’efficacité de la plupart des systèmes de défense anti-balistiques dépend du moment où le missile est arrivé à sa cible. Par conséquent, les experts occidentaux et israéliens ne savent pas encore si leur missile anti-missile Arrow serait capable de détecter toutes les bombes de la charge complexe du missile Chahab 3. Les experts estiment que si la charge du missile iranien se détache à une distance plus importante de la cible, il serait très difficile pour les missiles Arrow de les détecter.

Dans cet article, Ozzy Robin, ancien responsable du programme de la défense anti-missile d’Israël a déclaré pour sa part que le fait que l’Iran ait testé un grand nombre de missiles balistiques en un seul jour, était dû au fait que les iraniens voulaient impressionner les observateurs étrangers, et selon lui l’Iran a bien réussi à le faire. Selon cet ancien responsable israélien,, la République islamique d’Iran bien réussi à prouver ses grands acquis techniques et technologiques en matière de la défense.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]