Les Russes ont déployé des hélicoptères d’attaque à la base aérienne syrienne de Tiyas (T4)

Selon des sources militaires israéliennes, 4-6 hélicoptères d’attaque Mi-24 V opèrent déjà à base aérienne Tiyas-T4 [1]. Cette base est située dans le centre de la Syrie, à 50 kilomètres à l’est de Homs et 60 km à l’ouest de Palmyre. Le commandant du groupe de l’aviation russe en Syrie a découvert que si l’EI lance une offensive au sud de la ville de Homs, il y a un risque d’interruption de la principale voie de communication de l’armée syrienne, c’est à dire sur le segment Homs- Damas de l’autoroute M5, la privant ainsi de réserve. L’EI a été contraint de retirer une partie de ses combattants dans la zone de Palmyre.

Homs-Extended

L’armée syrienne a donc été encouragée par les Russes à créer un dispositif de défense au sud de Homs et à lancer une action offensive dans la zone de Palmyre. En raison de la courte distance qui sépare la base à la fois de Homs et de Palmyre, les hélicoptères Mi-24 V ont une mission d’appui de feu à l’offensive terrestre de l’armée syrienne dans les deux directions (Homs et Palmyre). Les hélicoptères Mi-24 V sont arrivés directement de la Russie ou ont été redéployés à partir de la base aérienne de Hmeymim (dans l’ouest de la Syrie). Le déploiement des hélicoptères d’attaque russes à la base aérienne Tiyas -T4 vise à raccourcir le temps d’intervention contre les rebelles islamistes. Dans une conférence de presse à la base aérienne de Hmeymim, le Major général Igor Konashenkov a confirmé que le bombardement intense de ces deux derniers jours par les avions Su-24 M et Su-25 et les hélicoptères d’attaque Mi-24 V, dans la région de Hama et Homs, ont déjoué le plan d’offensive des terroristes islamistes. La base aérienne de Tiyas-T4 est le siège des escadrilles 5 et 827 de l’armée syrienne, équipées d’environ 22 avions de combat (chasse MiG-25PDS, reconnaissance MiG-25RBT et bombardiers tactiques Su-22M-4).

MiG25_-_main

La base aérienne dispose d’une défense AA, composée de batteries de missiles AA de type de S-75 et S-125. Les radars de surveillance de l’espace aérien autour de la base aérienne sont russes, de type P-12/18, P-35/37. Pour diriger la précision en cas de conditions météorologiques difficiles et pendant la nuit, c’est un radar RSP-7 qui est utilisé.

SYRIATIYAS2010

L’hélicoptère Mi-24 V utilise souvent comme variante dans son armement 6 blocs de roquettes UB-32, avec chacun 32 roquettes S-5M, et un canon à bord. Se basant sur sa capacité à créer l’effet de surprise en volant à très basse altitude et à grande vitesse (300 km / h), le Mi-24 V est presque impossible à abattre par les armes utilisées par l’infanterie à cause de son blindage. En outre, contre les missiles portables sol-air (MANPADS) [2], il est équipé de lanceurs de pièges thermiques.

Le Mi-24 V est capable de mener des opérations de combat par temps de nuit. Pour la navigation de nuit, la détection des cibles au sol et le guidage de ses systèmes d’armes, le Mi-24 V est doté de capteurs FLIR montés dans le nez de l’hélicoptère.

Mi35-01

L’équipement optoélectronique contient deux éléments distincts qui sont constitués d’une caméra de télévision pour le jour, avec un télémètre laser pour le guidage des armes, et d’une autre caméra qui capture l’empreinte thermique, utilisée pendant la nuit.

Valentin Vasilescu

[1]Russian military surge in Syria: More helicopters, first “volunteer” combatants ( http://www.debka.com/article/25008/Russian-military-surge-in-Syria-More-helicopters-first-%E2%80%9Cvolunteer%E2%80%9D-combatants )

[2]L’hélicoptère Mi-24 crée la panique chez les rebelles en Syrie (http://reseauinternational.net/lhelicoptere-mi-24-cree-la-panique-chez-les-rebelles-en-syrie/ ).



Articles Par : Valentin Vasilescu

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]