Print

Les sources médiatiques sionistes ont reconnu l’usage de bombes à fragmentation contre le Liban
Par Global Research
Mondialisation.ca, 20 novembre 2006
Irib 20 novembre 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/les-sources-m-diatiques-sionistes-ont-reconnu-l-usage-de-bombes-fragmentation-contre-le-liban/3928

La chaîne 1 de la télévision israélienne a reconnu dimanche que l’armée israélienne avait largué dans sa guerre estivale contre le Liban des milliers de bombes à fragmentation sur les zones résidentielles.

 » Désobéissant à l’ordre du chef de l’Etat major interarme, Dan Haloutz, l’armée avait utilisé ces bombes et une commission d’enquête avait été mise sur pied pour cela.  » A révélé la chaîne de télévision.

En même temps, le web site du quotidien israélien  » Yediot Aharonot » fait état d’un rapport intérieur de l’armée sioniste qui avait dévoilé l’usage de telles bombes contre les régions libanaises.

A noter que ces sous-munitions renferment des centaines de petites bombes qui n’explosent pas forcément lorsqu’elles sont tirées. En fait, elles représentent, comme les mines anti-personnelles, une menace permanente à la vie des civils. Auparavant, Haaretz avait reconnu que l’armée sioniste avait largué au moins 2 millions de bombes à fragmentation sur les régions libanaises. De même, le Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan a condamné Israël pour avoir eu recours à de tels engins. D’après le récent rapport de l’ONU, il reste encore plus de 100 mille bombes à fragmentation dans diverses régions du sud-libanais.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.