Liste (grande partie si ce n’est toutes) des installations USA-OTAN en Italie, distribuées par région

Liste (grande partie si ce n’est toutes) des installations USA-OTAN en Italie, distribuées par région

Légende des principaux sigles :

USAF : aviation USA

US Navy : marine USA

US Army : armée USA

NSA : National Security Agency (Agence -étasunienne- de sécurité nationale et espionnage)

USARAF : USA Army Africa, institué comme Commandement de service du United States Africa Command (AFRICOM), dont le quartier général est à Stuttgart (Allemagne).

Trentin Haut-Adige

1) Cima Gallina (Bolzano) : station de télécommunications et radar USA-OTAN.

2) Monte Paganella (Trentin) : station de télécommunications USA-OTAN.

Frioul Vénétie Julie

3) Aviano (Pordenone) : base USA en Italie, dépôt nucléaire et centre de télécommunications de l’USAF en Italie. Y vivent et travaillent environ trois mille militaires et civils étasuniens. Dans la base sont déployées les forces opérationnelles prêtes au combat de l’USAF, utilisées dans le passé dans les bombardements en Bosnie et Serbie. Dans la base sont stockées environ 40 têtes nucléaires B-61 à chute verticale, qui au cours des prochains mois seront remplacées par les “nouvelles” B61-12, têtes nucléaires tactiques déjà en cours de production aux USA, dont peuvent être dotés les chasseurs-bombardiers F-35. Dans la base aérienne d’Aviano sont en permanence déployées, depuis 1994, la 31st Fighter Wing de l’USAF, dotée de deux escadrilles de F-16 (dans la guerre de 1999 contre la Yougoslavie, elle effectua en 78 jours 9.000 missions de combat) et la 16th Air force. Cette dernière est dotée de chasseurs F-16 et F-15 et a la mission, sous la direction du U.S. European Command, de planifier et conduire des opérations de combat aérien non seulement en Europe méridionale, mais aussi au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

4) Roveredo in Piano (Pordenone) : dépôt d’armes et munitions USAF.

5) Maniago (Udine) : connu aussi comme polygone du “Dandolo”. C’est un polygone de tir italien en concession à l’OTAN. 

6) San Bernardo (Udine) : dépôt de munitions de l’US Army.

7) Vigonovo (Pordenone) : dépôt de munitions USAF. 

8) Istrana (Udine) : aéroport d’appui pour les pays OTAN, pour les missions de reconnaissance et contrôle de l’espace aérien du Nord Italie et de la Slovénie.

Vénétie

9) Camp Ederle (Vicenza) : commandements de l’USARAF de l’US Army, qui contrôle les forces étasuniennes en Italie, Turquie et Grèce (et probablement celles “clandestines” de Syrie, ndt). Dans cette base se trouvent les forces de combat terrestre USA en permanence en Italie : un bataillon aéroporté, un bataillon d’artilleurs avec capacité nucléaire, trois compagnies du génie. Les militaires et civils étasuniens opérant à Camp Ederle sont environ deux mille.

10) Vicence : Camp Del Din, aéroport militaire USA (ex-aéroport Dal Molin) qui héberge la 173ème Brigade aéroportée de l’US Army, structure de soutien logistique de Camp Ederle.

11) Tauriano di Spilimbergo (Pordenone) : connu comme “Fort Chiarle”, le dépôt de munitions le plus grand d’Italie, est contrôlé par l’Armée Italienne mais en concession à l’OTAN. 

12) Tormeno (San Giovanni a Monte, Vicenza) ; dépôt d’armes et munitions USA.

13) Longare (Vicenza) : dépôt d’armes et munitions OTAN.

14) Ciano (Trévise) : centre de télécommunications et radar OTAN. 

15) Vérone : centre de coordination pour les opérations aériennes de l’USAF et centre de télécommunications USAF. Est en programme la construction d’un nouveau centre de commandement des Forces de Terre des pays Sud Europe adhérents à l’OTAN à Florence dans le quartier de Rovezzano.

16) Motta di Livenza (Trévise) : siège du Multinational Cimic Group, sous conduite italienne, projet de coopération militaro-civile de l’OTAN.

17) Affi (Vérone) : siège de “West Star”, bunker de l’ex-Commandement Forces de Terre du Sud Europe de l’OTAN. Officiellement désaffecté, il est encore gardé.

18) Monte Veda (Pordenone) : siège de l’ex-base OTAN Venda active jusqu’en 1998. Le site est en principe désaffecté mais le système de télécommunications et radar s’avère encore gardé.

19) Lame di Concordia (Venise) : base de télécommunications et radar OTAN aujourd’hui gérée à distance par le 22ème Gr.R.A.M. (Groupe Radar de l’Aéronautique Militaire) situé à Licola (Naples).

20) Boscomantico (Venise) : section de l’aéroport civil en concession à usage militaire pour les USA. S’avère désaffecté depuis 2020 mais encore gardé.

Lombardie

21) Ghedi (Brescia) : base de l’Aéronautique Militaire italienne à l’usage de l’USAF. Y sont stockées environ 30 têtes nucléaires B-61 (voir base d’Aviano). La base a été le siège ces dernières années de travaux de modernisation et construction de nouveaux hangars pouvant accueillir les F-35 à capacité nucléaire.

22) Montichiari (Brescia) : ex-aéroport militaire italien, a été converti pour usage civil en 1998. Aujourd’hui il est utilisé pour la maintenance d’armements de l’OTAN par l’intermédiaire d’avions cargo.

23) Remondò (Pavie) : installation radar USA.

24) Solbiate Olona (Varèse) : base OTAN dans laquelle s’entraîne et opère le Rapid Deployable Corps Italy de l’OTAN, soit un corps d’armée de réaction rapide multinationale sous contrôle italien. 

25) Milan : quartier général du Rapid Deployable Corps Italy de l’OTAN (Palazzo Cusani).

26) Castiglione delle Stiviere (Mantoue) : centre de télécommunications OTAN.

27) Cavriana (Mantoue) : centre de télécommunications OTAN.

Piémont

28) Cameri (Novarre) : base aérienne USA-OTAN.

29) Candelo-Masazza (Vercelli) : centre d’entraînement USAF, US Army et pays de l’OTAN.

Ligurie

30) La Spezia : centre de recherche maritime et expérimentation OTAN (SANCLANT). 

31)  La Spezia : centre de communications OTAN.

32) Finale Ligure (Savone) : station de télécommunications de l’US Army.

Émilie Romagne

33) Monte Cimone (Modène) : station télécommunications et radar de l’Aéronautique Militaire italienne en concession à l’USAF.

34) Rimini-Miramare : centre télécommunications USA.

35) Poggio Renatico (Ferrare) : aéroport militaire italien en concession OTAN pour le contrôle aérien de l’Est Europe, siège du “Deployable Air Command and Control Centre”.

36) Bologne : station de télécommunications du Département d’État USA.

Marches

39) Potenza Picena (Macerata) : centre radar USA-OTAN.

40) Ancône : base logistique USA-OTAN entre Marina di Montemarcio et Chiaravalle.

41) Monte Conero (Ancône) : installations radar USA-OTAN.

Toscane 

42) Camp Darby (Pise) : base USA qui accueille environ 1.400 militaires, où se trouve le 31st Munitions Squadron USA. C’est là, dans 125 bunkers souterrains, qu’est stockée une réserve stratégique pour l’armée et l’aéronautique étasuniennes, estimée à plus d’un million et demi de munitions. Étroitement reliée par un réseau de canaux au port voisin de Livourne, c’est une base d’approvisionnement des unités navales basées en Méditerranée. Elle est le siège du VIIIème Groupe de soutien USA et base de l’US Army pour l’appui aux forces étasuniennes au sud du fleuve Pô, en Méditerranée, dans le Golfe Persique, en Afrique du Nord et Turquie (et probablement Syrie, ndt). 

43) Coltano (Pise) : importante base NSA (National Security Agency) pour les télécommunications. D’où sont gérées toutes les informations recueillies par les centres de télécommunications situés en Méditerranée. Y est en cours un projet d’agrandissement de la base pour renforcer les opérations de soutien aux activités militaires de Camp Darby.

44) Pise : l’aéroport civil-militaire est utilisé comme base ponctuelle de l’USAF.

45) San Piero a Grado (quartier de Pise) : CISAM, centre de recherche nucléaire USA-OTAN.

46) Talamone (Grossetto) : base ponctuelle de l’US Navy.

47) Poggio Ballone (Grassetto) : entre Follonica, Castiglione della Pescaia et Tirli, centre radar USA-OTAN.

48) Livourne : base navale USA.

Sardaigne 

49) La Maddalena-Santo Stefano (Santo-Stefano): ex-base de l’US Navy, officiellement désaffectée mais avec projets de reconversion en cours.

50) Isola di Tavolara (Santo Stefano) : Transmetteur à ondes longues ICV de soutien aux sous-marins de l’US Navy. 

51) Monte Arci (Oristano) : station de télécommunications USA-OTAN.

52) Capo Frasca (Oristano) : polygone de tir OTAN administré par l’Aéronautique Militaire italienne.

53) Perdasdefogu (Nuoro) : siège du Polygone Interforces de Salto de Quira (PISQ), polygone expérimental à usage OTAN et administré par l’Aéronautique Militaire italienne. Le polygone est loué à des sociétés privées productrices d’armements de pays OTAN et alliés pour les tests militaires et les exercices à feu.

54) Capo San Lorenzo (Cagliari) : détachement “en mer” du PISQ, utilisé par les forces aériennes OTAN.

55) Capo Teulada (Sud Sardaigne) : polygone de tir OTAN pour exercices terrestres et aéronavals des pays OTAN et alliés.

56) Cagliari : le port de Cagliari peut être utilisé comme port nucléaire ; il est adapté à l’accostage de submersibles à capacité nucléaire et navires de guerre. Le Port Canal de Cagliari, infrastructure pour la manutention de marchandises, est régulièrement utilisé pour le chargement-déchargement de véhicules militaires et d’armements destinés aux polygones de tir de Capo Teulada et Perdasdefogu.

57) Decimomannu (Cagliari): aéroport de l’Aéronautique Militaire italienne, initialement en concession à la Luftwaffe allemande, puis mise à disposition des exercices OTAN. 

58) Monte Urpino (Cagliari) : dépôts de munitions USA et OTAN.

59) Capo Marrargiu-Alghero (Santo Stefano) : Centre Entraînement Guastatori (CAG) créé en 1956, puis base d’entraînement Gladio, jamais officiellement désaffectée.

60) Sinis di Cabras (Oristano) : centre d’écoute NSA.

61) Torre Grande di Oristano : centre d’écoute NSA.

Latium

62) Rome : commandement pour la Méditerranée centrale de l’OTAN et la coordination logistique interforces USA.

63) Rome Ciampino (aéroport militaire) : base ponctuelle USAF.

64) Rocca di Papa (Rome) : station de télécommunications USA-OTAN.

65) Monte Romano (Viterbe) : polygone de tir, utilisé ponctuellement par l’US Army et autres pays OTAN. 

66) Gaeta (Latina) : base d’attaque la VIème Flotte US Navy.

67) Casale delle Palme (Latina) : école de télécommunications OTAN.

68) Rome : NATO Defence College, académie d’entraînement des officiers supérieurs OTAN. 

Campanie

 69) Aéroport Naples-Capodichino : siège du commandement des forces navales USA-Europa-Africa et de la VIème Flotte USA.

70) Bagnoli (Naples) : détachement de l’US Navy pour les opérations de la VIème Flotte USA.

71) Monte Camaldoli (Naples) : station de télécommunications USA-OTAN.

72) Ischia (Naples) : antenne de télécommunications USA-OTAN.

73) Nisida (Naples) : base US Navy.

74) Licola (Naples) : base radar et d’élaboration de données de l’Aéronautique Militaire italienne en concession aux USA. La base de Licola coordonne à distance le fonctionnement de diverses stations radar sur le sol italien et opère en synergie avec le centre de coordination des opérations aériennes de l’OTAN de Torrejon (Espagne). 

75) Lago-Patria-Giugliano (Naples) : quartier-général de la Allied Joint Force Command (JFC) de l’OTAN. Siège du plus grand centre de coordination de l’armée USA du Sud Europe, de toutes les activités de télécommunications, commandement et contrôle de la Méditerranée.

76) Giugliano (Naples) : résidences pour les militaires USA. 

77) Grazzanise (Caserte) : base de l’Aéronautique Militaire italienne dans laquelle opère un noyau opérationnel OTAN spécialisé dans l’espionnage, en soutien au commandement OTAN de Lago Patria.

78) Mondragone (Caserte) : centre de commandement USA-OTAN souterrain anti-atomique, où seraient déplacés les commandements USA et OTAN de Lago Patria et Naples en cas de guerre ouverte.`

79) Montevergine (Avellino) : station de communications OTAN.

Basilicate 

80) Cirigliano (Matera) : structures de commandement et contrôle de la US Navy.

81) Pietraficcata (Matera) : centre de télécommunications USA-OTAN.

82) Pomarico (Matera) : centre de télécommunications USA-OTAN.

Pouilles 

83) Gioia del Colle (Bari) : base aérienne italienne en concession pour opérations OTAN.

84) Brindisi : base logistique OTAN.

85) Punta della Contessa (Bari) : polygone de tir de l’Aéronautique Militaire italienne en concession à l’OTAN.

86) San Vito dei Normanni (Bari) : aéroport militaire USA, officiellement désaffecté en 1994 mais encore gardé.

87) Monte Iacontenente (Foggia) : base du complexe radar Nadge, probablement désaffectée ou en phase de désaffectation. 

88) Otrante : station radar USA.

89) Grottaglie (Tarente) : aéroport de l’Aéronautique Militaire italienne en concession pour certaines opérations de logistique des USA et d’autres pays OTAN.

90) Tarente : commandement des forces navales et amphibies italiennes en coordination avec les commandements OTAN.

91) Martinafranca (Tarente) : sites radar et télécommunications OTAN.

92) Aéroport d’Amendola (Foggia) : la plus grande base aérienne italienne et la seconde plus grande d’Europe, héberge la 32ème escadre de l’Aéronautique Militaire italienne. Ponctuellement utilisée pour des opérations OTAN. De l’aéroport d’Amendola partent les drones (UAV) de soutien aux opérations militaires italiennes dans la cadre des missions OTAN et UE en Afrique et Moyen-Orient.

93) Aéroport de Galatina (Lecce) : utilisé pour entraînement militaire et maintenance, fait souvent fonction d’escale aérienne y compris pour les pays OTAN. 

Calabre

94) Crotone : station de télécommunications OTAN.

95) Monte Mancuso (Catanzaro) : station de télécommunications OTAN.

96) Sellia Marina (Catanzaro) : station de télécommunications OTAN.

Sicile

97) Sigonella (Catane) : base terrestre de l’US Navy en Méditerranée centrale, soutien logistique de la VIème Flotte, où travaillent environ 3.500 militaires et civils états-uniens. En plus des unités de l’US Navy, elle héberge plusieurs escadrons tactiques de l’USAF : hélicoptères de type HC-4, chasseurs Tomcat F14 et A6 Intruder, groupes de F-16 et F-111. Elle bénéficie de l’extraterritorialité.

98) Monta San Anastasia (Catane), quartier Fontanazza : station de télécommunications USA-OTAN.

99) Caltagirone (Catane) : station de télécommunications USA.

100) Palermo Punta Raisi (aéroport) : base ponctuelle de l’USAF.

101) Isola dele Femmine (Palerme) : dépôt de munitions USA et OTAN.

102) Comiso (Raguse) : la base serait désaffectée, mais l’aéroport est encore utilisé pour certains opérations logistiques USA.

103) Niscemi (Caltanissetta) : base du NavyComTelSta (système de communication de l’US Navy) et siège du système d’antennes et radar MUOS.

104) Marina di Marza (Raguse) : station de télécommunications USA qui fait partie du système MUOS de Niscemi. 

105) Augusta (Syracuse) : base d’attaque de la VIème Flote US Navy et dépôt de munitions avec embarcadère adapté à l’accostage de sous-marins nucléaires. Le golfe d’Augusta est en outre utilisé pour les opérations d’entraînement naval des pays OTAN.

106) Monte Lauro (Syracuse) : station de télécommunications USA-OTAN.

107) Centurie (Enna) : station de télécommunications USA-OTAN.

108) Trapani-Birgi : base USA sous “couverture” OTAN.

109) Île de Pantelleria (Trapani) : centre de télécommunications US Navy.

110) Île de Lampedusa (Agrigente) : base aérienne d’attaque USA pour la Méditerranée et l’Afrique du Nord. base des garde-côtes USA. Centre de communications et écoute NSA. 

111) Acireale (Catane) : Résidence de militaires USA.

112) Paternò (Catane) résidence de militaires USA, Via Vittorio Emanuele 424.

113) Catane : commandement Opérationnel Aéronaval OTAN et base de la Military Police USA, via Cardinale Dusmet 131.

114) Cava Soriano, commune d’Augusta (Syracuse) : dépôt d’armements pour la VIème Flotte USA en Méditerranée.

115) Falconara Sicula (Caltanissetta) : installations pour la communication entre les bases espagnoles de la VIème Flotte USA et les unités naviguant en Méditerranée. 

116) Favignana (Trapani) : centre de télécommunications USA-OTAN.

117) Marsala (Trapani) : station de contrôle et communication pour la défense aérienne de l’OTAN.

118) Marzamemi (Syracuse) : base radar USA d’observation.

 

Liste extraite d’un communiqué du (Nuovo) PCI – (Nouveau) Parti Communiste Italien- Contre la participation [de l’Italie] à la guerre USA-OTAN en Ukraine, 2 juillet 2023.

(http://www.nuovopci.it/voce/comunicati/com2023/com14-23/Com.CC_14-2023_Non_dare_tregua_al_governo_Meloni.html )

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio pour le Comité Comprendre et Agir contre la Guerre (COMAGUER Marseille)



Articles Par : Nuovopci

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]