Manifestations anti-KRG : Le sang coule au Kurdistan irakien

Depuis lundi dernier, les Kurdes manifestent massivement contre leurs dirigeants à Soulimaniya, Kalar, Ranya, Taqtaq, Chamchamal, Koya, Rawanduz, Halabja, Said Sadiq, et Qaladze, les accusant d’être des « incapables » et des « voleurs ». Ces derniers temps, plus d’un milliard issus notamment des exportations de pétrole se serait volatilisé.

Parmi les mécontents : des employés et des professeurs dont les salaires n’ont pas été versés depuis des semaines, mais aussi, et c’est nouveau : des peshmerga.

Dans plusieurs villes, les sièges de PDK (Parti Démocratique du Kurdistan) et de l’UPK (Union Patriotique du Kurdistan) ont été incendiés. On dénombre 5 tués et des dizaines de blessés. Les services de sécurité kurdes ont procédés à de nombreuses arrestations. A Soulimaniya, l’Asayishle service secret barzanistea attaqué l’immeuble de la chaîne de télévision privée NRT, a arrêté son directeur, et a suspendu la diffusion de ses programmes.

Tandis que Shaswar Abdulwahid, jeune leader de Naway Nwê (Nouvelle Génération), appelle la population de manifester jusqu’au renversement du gouvernement régional (GRK), le général Yahia Rassoul -porte-parole de l’Etat-major irakien des forces de sécurité – se dit prêt à « défendre le peuple kurde » si le Premier ministre Haïdar al-Abadi en donne l’ordre. Ce dernier demande au GRK de respecter les droits des manifestants pacifiques.

Le clan Barzani et la famille Talabani qui s’enrichissent depuis des années sur le dos du peuple kurde sont au pied du mur… S’en sortiront-ils? Possible, mais certainement pas en accusant l’Iran d’être derrière les manifestations, comme le sous-entend l’agence de presse Bas News, proche du GRK.

Gilles Munier



Articles Par : Gilles Munier

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]