MARCHE DE PROTESTATION « Sons et noirceur de la guerre »

Samedi, 9 avril 2011

Région :
Analyses:

Samedi, 9 avril 2011, à Montréal

MARCHE DE PROTESTATION

« Sons et noirceur de la guerre »

12 h 30 :    Rassemblement angle Président-Kennedy et de Bleury
13 h 00 :    Départ 

Téléchargez le tract (2 par feuille, recto-verso)

Téléchargez l’affiche (format 11” x 17”)

Le Canada est en guerre en Afghanistan depuis plus de 9 ans, en soutien à un gouvernement corrompu et en alliance avec des forces qui ne sont pas plus respectueuses des droits des femmes et des droits de la personne que ne l’étaient les Talibans.

Faisant fi de l’opposition de la majorité de la population, le Parlement du Canada a décidé de prolonger l’intervention militaire en Afghanistan. De plus, toujours sans débat public, le gouvernement a renforcé le virage militariste de la politique étrangère canadienne en annonçant, en 2008, des dépenses militaires de 490 milliards sur 20 ans. Son dernier budget, annoncé le 22 mars, prévoyait faire plus que doubler les dépenses de recrutement militaire et d’entraînement de base en 2011-2012!

Le Canada s’est enfoncé encore davantage dans la logique guerrière en annonçant sa participation aux bombardements contre la Libye. Ses avions de combat sont rapidement intervenus et voici maintenant que c’est un général québécois qui prend le commandement de l’intervention de l’OTAN en Libye!

À l’occasion de la campagne électorale et dans le cadre d’une journée pancanadienne de protestation, le Collectif Échec à la guerre vous convie à une action « Sons et noirceur de la guerre ».


Cette action vise à dénoncer :

  • l’orientation militariste de la politique étrangère canadienne et l’absence de démocratie en cette matière;
  • le silence de nos dirigeants politiques et de nos médias concernant les victimes civiles de la guerre en Afghanistan;
  • l’opacité et les mensonges du gouvernement concernant les coûts de la guerre en Afghanistan, la collusion des Forces canadiennes avec la torture des détenus afghans, les coûts réels des acquisitions records de matériel militaire, etc.


Ensemble, exigeons :

  • la fin des deux interventions guerrières du Canada en Afghanistan et en Libye;
  • la réduction importante des dépenses militaires et la tenue d’un vaste débat public sur la politique étrangère canadienne, le rôle de l’armée, l’industrie militaire et le commerce des armes;
  • de réels efforts des Nations Unies en faveur d’un règlement politique en Libye.


INFOS

MONTREAL: http://www.echecalaguerre.org/
AUTRES VILLES DU CANADA: http://www.acp-cpa.ca/en/April9.html



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]