Print

Émeutes, ce qu’en pensent les musulmans
Par Anouar Kbibech
Mondialisation.ca, 07 novembre 2005
Geostrategie.com 6 novembre 2005
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/meutes-ce-qu-en-pensent-les-musulmans/1205

Depuis plusieurs jours, la région Ile-de-France est le théâtre d’affrontements et d’actes de violence, d’une ampleur sans précédent, visant les personnes et les biens. Ces évènements, qui s’étendent aujourd’hui à toutes les régions, font suite à la mort déplorable de deux jeunes à Clichy-Sous-Bois. Quelques jours après, la Mosquée « Billal » à Clichy a fait l’objet d’un jet d’une bombe lacrymogène en plein prière.

Le « Conseil Régional du Culte Musulman » de la région « Ile-de-France Est » déplore la mort tragique des deux jeunes à Clichy-Sous-Bois et s’associe à la douleur de leurs familles. Dans le même esprit, Il se félicite de l’engagement des plus hautes autorités de l’Etat de faire toute la lumière sur les circonstances exactes de ces évènements et les responsabilités. La transparence et la rigueur qui seront apportées à cette démarche contribueront au nécessaire rétablissement du climat de confiance.
Néanmoins, ces évènements gravissimes ne peuvent justifier d’aucune manière la flambée de violence et la recrudescence des actes de vandalisme mettant en péril des vies humaines, endommageant les biens et enfonçant davantage les quartiers visés et leurs habitants dans la précarité et le désarroi.

le « Conseil Régional du Culte Musulman » appelle tous les acteurs sur le terrain , jeunes et moins jeunes, à un retour au calme et à la sérénité. La solution aux nombreux problèmes auxquels font face depuis des décennies nos banlieues, et qui sont avant tout d’ordre économique et social, ne peut se faire que dans le cadre d’un dialogue serein, responsable et respectueux des uns et des autres.

Enfin, le « Conseil Régional du Culte Musulman » de la région « Ile-de-France Est », appelle toutes les Mosquées et Lieux de Cultes de l’Essonne et de Seine-et-Marne à organiser des rencontres avec les fidèles, notamment avec les plus jeunes, pour contribuer au rétablissement du dialogue, de la confiance et du respect mutuel ; conditions essentielles du « vivre ensemble » auquel nous aspirons tous.

Fait à Evry, dimanche 6 novembre 2005
Anouar KBIBECH
Président

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.