Moscou accuse l’OTAN d’avoir « encouragé la Géorgie » à attaquer l’Ossétie du Sud

Région :

L’OTAN a encouragé la Géorgie – selon l’envoyé russe

Moscou accuse l'OTAN d'avoir « encouragé la Géorgie » à attaquer l'Ossétie du Sud

L’envoyé de la Russie à l’OTAN, Dmitri Rogozine, a dépêché une note officielle aux représentants de tous les pays membres à Bruxelles en regard aux actions militaires de la Géorgie contre l’Ossétie du Sud. Il leur demande de ne pas soutenir Mikhail Saakashvili [le président de la Géorgie].

« La Russie a déjà entamé des consultations avec les ambassadeurs des pays de l’OTAN et des consultations avec les représentants militaires de l’OTAN auront lieu demain. Nous les mettrons en garde contre le fait de soutenir d’avantage Saakachvili, » a déclaré Rogozine.

Rogozine dit que l’agression géorgienne contre l’Ossétie du Sud est évidente.

« C’est une agression non déguisée accompagnée par une grande propagande de guerre, » a-t-il déclaré.

Rogozine a relié l’attaque de vendredi à l’appui apporté à Saakashvili lors du récent sommet de l’OTAN à Bucarest. Lors de la réunion, Rogozine dit que l’on « a laissé entendre que la Géorgie pourrait devenir membre de l’OTAN. »

L’Ossétie du Sud est près de la catastrophe humanitaire – selon le ministre russe des Affaires étrangères

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dit qu’il espère que les partenaires occidentaux de la Géorgie prennent en considération ce qui s’est passé en Ossétie du Sud et qu’ils en tirent des conclusions.

« Tout confirme nos nombreux avertissements adressés à la communauté internationale concernant la nécessité de porter une attention à l’achat massif d’armes par la Géorgie pendant plusieurs années. Aujourd’hui, nous voyons comment ces armes et les troupes spéciales géorgiennes qui ont été formées par des spécialistes étrangers sont utilisées, » a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères a également accusé les autorités géorgiennes d’ignorer l’appel à observer le cessez-le-feu du Conseil de sécurité de l’ONU pendant les Jeux Olympiques de Pékin.

La Russie attaque la Géorgie – selon le président géorgien Mikhail Saakashvili

Pendant ce temps, le président géorgien Mikhail Saakashvili a déclaré vendredi à CNN que la Russie « est en guerre contre la Géorgie. »

Il a déclaré qu’il était dans l’intérêt des États-Unis d’aider la Géorgie.

« Cela concerne non seulement la Géorgie, mais aussi les États-Unis et ses valeurs. Nous sommes un pays épris de liberté et nous sommes attaqués, » a déclaré le président Saakachvili.

La Géorgie a demandé aux États-Unis et à d’autres pays de faire pression sur la Russie « pour mettre fin à l’agression militaire » en Ossétie du Sud, tel que le déclarait vendredi l’ambassadeur de Géorgie aux États-Unis, Vasil Sikharulidze, aux médias américains.

« Nous demandons à nos amis, y compris les États-Unis, d’agir à titre de médiateurs et d’essayer de persuader la Russie de mettre fin à cette agression militaire et à cette incursion en Géorgie, » a déclaré l’ambassadeur Sikharulidze.

Plus tôt, le président américain George W. Bush déclarait que les États-Unis soutiennent l’intégrité territoriale de la Géorgie.

« [Le président géorgien] Saakashvili est un assassin »

Le président de la république démembrée d’Ossétie du Sud, Edouard Kokoity, affirme qu’environ 1,400 personnes ont été tuées par les bombardements géorgiens.

« Il s’agit du troisième génocide du peuple d’Ossétie réalisé par la Géorgie, et [le président géorgien] Saakashvili est le principal assassin, » a déclaré Kokoity.

La réaction de l’Abkhazie

Dans le cadre de l’escalade des tensions en Ossétie du Sud, les forces armées de l’Abkhazie se déplacent vers la frontière de la Géorgie, selon ce qu’a déclaré vendredi le président de la république démembrée, Sergey Bagapsh.

« Indépendamment de l’évolution de la situation en Ossétie du Sud, nous n’arrêterons pas de nous déplacer vers la frontière de la Géorgie. Aujourd’hui, ils lancent une agression militaire contre l’Ossétie du Sud et demain, ce pourrait être l’Abkhazie. Ça ne peut plus durer comme ça, » a déclaré Bagapsh.

Les efforts diplomatiques s’accélèrent

L’Union européenne en appelle à une cessation immédiate de la violence. Elle dit qu’elle est « profondément préoccupé » par cette escalade dramatique du conflit entre Tbilissi et sa république séparatiste.

La porte-parole du Conseil de l’Union européenne a déclaré que le haut représentant de la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union, Javier Solana, a parlé jeudi au président géorgien Mikhaïl Saakachvili. Elle a déclaré que Solana a exhorté Saakashvili de faire preuve de retenue et de retourner à la table de négociations.

La porte-parole de Javier Solana, Cristina Gallach, a déclaré vendredi au services des nouvelles de « Russia Today » qu’une action urgente est nécessaire pour empêcher de nouvelles pertes en vies humaines.

« Nous sommes extrêmement préoccupée par les derniers développements et nous pensons qu’il est très regrettable qu’il y ait eu des pertes en vies humaines. Le plus urgent pour le moment est de calmer la situation, » a-t-elle dit.

Le Secrétaire général de l’OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, a appelé les autorités de la Géorgie et de l’Ossétie du Sud à mettre fin à la violence et à rétablir des négociations pacifiques.

La Secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice, a exhorté la Russie à cesser les attaques contre la Géorgie, à respecter son intégrité territoriale et à retirer ses troupes du territoire géorgien.

Pour lire l’article original en anglais cliquez ici.

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]