Mr Strauss-Kahn, le temps des mensonges est révolu !

Le  FMI, l’une des organisations internationales la plus critiquées dans le monde, vient une fois de plus, et par la voix de son président, M. Strauss-Kahn,  porter secours à la dictature Algérienne en lui distribuant des « bons points » pour la docilité avec laquelle le pouvoir, à travers ses institutions illégitimes a imposé à coups de forceps et d’état d’urgence les pires mesures de déréglementation et d’ajustement structurels.

Le taux de chômage de 10 % ainsi que celui de l’inflation de 4% avancés tous deux  par le « très fiable » gouvernement Algérien et sur lesquels le très démocrate DSK s’appuie pour nous exprimer sa pleine satisfaction de la santé économique d’un des pays en tête de cortège, en matière de corruption et de transferts frauduleux de fonds à l’étranger, confirme le rôle du FMI dans sa politique de complicité active dans la prédation et de spoliation des richesses des pays du Sud.

Cette main tendue par M. Strauss-Kahn (futur candidat potentiel à la présidence de la République française) s’inscrit aussi dans le cadre des relations troubles de la « Françalgérie » traditionnellement fondées sur des complicités contre nature, grâce auxquelles la dictature algérienne a toujours bénéficié d’un soutien sans faille des autorités françaises, en échange de financements et de privilèges occultes.

Le  FMI qui agit en violation de ses propres statuts notamment en ce qui a trait à l’obligation du plein emploi, vient encourager entre autres, la politique de précarité de l’emploi si chère au gouvernement en place, celui des « sales besognes », démontrant une fois de plus que ce Fond Monétaire est non seulement le meilleur instrument pour défendre les intérêts des grands créanciers qui ont plongé la planète dans la crise financière actuelle, mais aussi la meilleure protection à toutes les dictatures de la planète.

Pendant que les experts et les  prix Nobel d’économie y compris les libertariens accusent le FMI d’être le responsable de tous les déséquilibres Nord-Sud, des crises monétaires, des dépendances des pays pauvres envers les crédits, de la misère croissante, du climat social instable, de la famine dans le monde,  notre pouvoir soucieux de pérennité affiche une vassalité et une allégeance sans précédent, à cette institution.

Face à une société vivant depuis deux décennies sous le régime répressif de l’état d’urgence, une société qui croule sous l’inflation et le chômage dont le taux réel avoisine les 35%,  il n’est pas permis de se taire devant cette  visite et ce discours trompeur dont le seul but est d’appuyer et de bénir la politique du régime illégitime en lui prodiguant conseils et outils,  toujours plus efficaces  pour dilapider  nos richesses et asservir davantage notre peuple.

En ce début Novembre, et quelles que pourraient être les nouvelles compromissions et les nouveaux jeux d’ombre en cours, dans ce nouveau conciliabule franco-algérien quasi clandestin, sous couvert du FMI, la coordination de l’appel du 19  Mars 2009, tient à dénoncer  cette visite qui montre une fois de plus jusqu’à quelles limites de l’aventurisme politico-économique peut aller un pouvoir illégitime, en empruntant indignement la voie de la vassalité et de la compromission, au détriment des intérêts supérieurs du Peuple et de la Nation.

C’est avec force et détermination que nous tenons à rappeler au pouvoir illégitime d’Alger et à M. Strauss-Kahn que le temps des mensonges, des tractations occultes et des consensus douteux sur le dos du peuple Algérien est révolu.

Alger le 05 novembre 2010

Pour la Coordination de l’Appel du 19 mars 2009

Dr Salah-Eddine SIDHOUM

Publié par le Quotidien d’Algérie : www.lequotidienalgerie.org



Articles Par : Salah-Eddine Sidhoum

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]