Netanyahou a rencontré Cheney pour préparer « la prochaine étape »

Le 5 septembre, Benjamin « Bibi » Netanyahou a rencontré à nouveau le vice-président Dick Cheney à Washington. Si le président du Likoud s’est refusé à toute déclaration sur cet entretien, on a néanmoins de bonnes raisons de croire que l’Iran et la préparation d’un « nouveau round » contre le Hezbollah au Liban étaient à l’ordre du jour. Le 17 juin dernier, Netanyahou, Cheney et Rumsfeld avaient tenu une réunion quasi-secrète en marge de la conférence de l’American Enterprise Institute à Beaver Creek dans le Colorado, et peu après, Israël lançait une attaque brutale contre le Liban.

  NETANYAHOU A RENCONTRÉ CHENEY POUR PRÉPARER « LA PROCHAINE ÉTAPE »

Lors d’une rencontre avec quinze sénateurs pendant sa visite de septembre, Netanyahou a soutenu Cheney et sa menace de lancer une offensive militaire contre l’Iran s’il ne met pas fin à son programme nucléaire. Lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le numéro deux de la Maison Blanche, il a déclaré aux journalistes que l’option militaire contre l’Iran devait trouver sa place parmi une série de sanctions très sévères.

Netanyahou était également à Philadelphie pour un séminaire au Musée national de l’histoire juive, où il a pris la parole aux côtés de l’ancien directeur de la CIA, James Woolsey, l’un des plus fervents partisans d’une option militaire contre l’Iran. L’évènement était organisé par l’un des principaux bailleurs de fonds américain du Likoud, Steven L. Friedman, un ancien camarade de classe de Bibi lorsqu’il vivait en Pennsylvanie.

Netanyahou a également prononcé un discours à l’Hudson Institute, autre temple des néo-conservateurs, où il a déploré le peu d’attention accordée au discours de Bush du 5 septembre sur « la guerre au terrorisme ». A propos de l’Iran, Netanyahou croit savoir que Bush a abandonné l’idée d’obtenir la collaboration de l’ONU, pour travailler avec ceux qui voudraient le rejoindre.

Le 15 août, Netanyahou était interviewé par le journal de droite pro-israélien Jewish Current News. Il décrivit la guerre libano-israélienne comme la « première salve dans le combat du monde libre contre le fondamentalisme sunnite, ou plutôt chiite ». L’Iran est décidé à obtenir des armes nucléaires afin de bâtir « un empire islamique » et c’est pour cela que « la détermination du président Bush à empêcher l’Iran de se doter d’armes nucléaires est la décision la plus importante de notre époque ».

Pour le dirigeant du Likoud, cette guerre n’était qu’une « première étape, le plus important reste à venir, et nous devons nous y préparer ». Il a proposé une « division du travail », où Israël démantèlerait la machine militaire du Hezbollah et détruirait son arsenal de missiles, tandis que les États-Unis dirigeraient l’effort, international ou non, pour désarmer l’Iran sur le plan nucléaire.

Reconnaissant que le « premier round » avait été une opération conjointe entre Israël et Cheney, Netanyahou a dit : « C’était l’agenda avant même le commencement de cette guerre, et cela reste l’agenda maintenant qu’elle est finie, ou plutôt depuis la fin de ce round. »

Les spéculations politiques vont bon train en Israël sur la chute probable du gouvernement Olmert dans les deux ou trois prochains mois et sur la possibilité que son parti, le Kadima, se divise au profit du Likoud. Dans ce cas, Netanyahou pourrait recevoir le mandat de former un nouveau gouvernement.


Mercredi 13 Septembre 2006

Solidarité et Progrès



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]