Nouvelle « Marche antinucléaire pour la Vie » du 15 au 26 avril 2013

Des Alpes de Haute-Provence au Vaucluse, en passant par les Bouches-du-Rhône, le Gard et la Drôme pour l’arrêt immédiat du nucléaire

A l’appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) une deuxième « Marche antinucléaire pour la Vie » aura lieu du 15 au 26 avril 2013 sur les routes du Vaucluse, des Alpes de Haute-Provence, des Bouches-du-Rhône, du Gard et de la Drôme, au coeur du triangle de la mort nucléaire Cadarache-Marcoule-Tricastin (les 3 sites nucléaires civils et militaires de la vallée Rhône/Durance).

En finir sans attendre et une bonne fois pour toute avec le crime quotidien de la destruction atomique, immédiatement et sans aucune condition : tel est le sens et l’objectif de la « Marche antinucléaire pour la Vie » initiée par le CAN84 et qui réunira les marcheurs sur les 200km du parcours.

L’an dernier en plein mois d’aôut sous le cagnard, les participants avaient marché « seulement » 8 jours des Bouches-du-Rhône au Vaucluse. Cette année ils relieront par étapes sur 12 jours les 3 sites emblématiques des atteintes à la santé et à la vie, de l’obscurantisme scientiste, qu’ils imposent aux populations et aux territoires.

Pour permettre à la population et au plus grand nombre d’habitants de la région de venir exprimer son refus du nucléaire, le trajet pourra s’accomplir en totalité ou par étape le matin ou l’après-midi et selon les modalités de chacun : à pieds, à cheval, à vélo, en rollers, à dos d’âne, ou par tout autre moyen.

. Chaque étape, dans le village ou la ville-étape traversée, sera l’occasion de rencontrer la population locale, de l’informer, la documenter et l’appeler à l’action contre le crime nucléaire. Des photos de victimes du nucléaire seront exposées.

A chaque étape les élu-e-s locaux seront interpellé-e-s pour prendre position, par une délibération ou un vœu du Conseil municipal, en faveur de la mise à l’arrêt des installations nucléaires qui portent atteinte au quotidien par leur contaminations radioactives à la santé et à la vie.

. A chaque étape sur les lieux nucléaires une rencontre-discussion sera proposée aux salarié-e-s du nucléaire et à leurs organisations syndicales

A l’étape du soir sera organisée une rencontre favorisant les discussions, projets d’actions, concertations (les musiciens sont invités à apporter leur instrument de musiques à corde, à vent et percussions)

Les personnes qui souhaitent participer à cette « Marche pour la vie » sont invité-e-s, à s’inscrire aupès des organisateurs ( [email protected] . Le CAN84 invitent les particuliers et les collectifs à s’organiser pour du co-voiturage jusqu’au point de départ de l’étape retenue. Le CAN84 met à disposition un ensemble d’affichette et flyers à reproduire et apposer dans les localités et lieux-relais, un visuel à faire circuler par internet ainsi qu’un tract-parcours-programme reproductible.

Pour en savoir plus sur le parcours, le déroulement :  www.coordination-antinucleaire-sudest.org


Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]lresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]