Nouvelles preuves de l’arrêt du Gulf Stream

Les scientifiques prédisent une catastrophe climatique globale, une période glaciaire. Au moins pour les Etats-Unis et l’Europe du Nord.

Les pires pronostics semblent se réaliser: le Gulf Stream, le courant océanique qui apporte de la chaleur en Europe et en Amérique du Nord, ralentit effectivement. Et il pourrait s’arrêter complètement. Des symptômes alarmants du cataclysme qui s’avance ont été découverts par le climatologue Niklas Boers, qui représente trois organisations scientifiques: l’Université libre de Berlin (département de mathématiques et d’informatique), l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique et l’Université d’Exeter (département de mathématiques, Global Systems Institute).

Les résultats cités par le chercheur allemand dans la revue scientifique Nature Climate Change indiquent que la situation se déstabilise non seulement dans le Gulf Stream mais également dans toute la circulation méridienne de retournement atlantique (AMOC), qui englobe plusieurs courants, dont le Gulf Stream. Ce puissant courant, des centaines de fois plus puissant que l’Amazonie, transporte chaque seconde des millions de mètres cubes d’eau de l’équateur vers le nord est dans le sens inverse. Initialement chauffée dans le golfe du Mexique elle « chauffe » l’Europe et l’Amérique du Nord. L’eau refroidie près des pôles plonge en profondeur et revient dans la zone équatoriale. Elle y est de nouveau réchauffée, remonte à la surface et repart en direction des pôles. Et à présent cette circulation est sur le point de devenir instable, voire provoquer une crise.

Niklas Boers a énuméré huit indicateurs principaux de l’état de l’Atlantique montrant qu’une catastrophe approche. Il a déterminé qu’ils ont commencé à empirer il y a près de cent ans, à peu près à partir de 1880. Autrement dit, bien avant le réchauffement actuel généralement accusé de l’impact négatif sur le Gulf Stream, estimant qu’il est principalement ralenti par l’eau douce de la fonte des glaciers en Groenland et en Arctique.

En d’autres termes, la cause des changements qui s’opèrent sous les yeux de l’humanité ne résiderait pas seulement dans le réchauffement climatique. Le chercheur allemand n’a pas encore compris la raison concrète, mais a appelé, au cas où, à réduire les émissions des gaz à effet de serre qui réchauffent l’atmosphère. La dynamique du processus n’est pas non plus claire. Il est impossible pour l’instant à dire quand la situation deviendra très néfaste.

En même temps, Niklas Boers a confirmé les craintes de ses collègues effectuant des recherches similaires. Et d’ajouter que la situation actuelle dans l’Atlantique rappelle celle qui, il y a 2,5 millions d’années, a conduit à une période glaciaire.

Les recherches de Niklas Boers ont été évoquées par le site Science Alert. Mais que prédisent d’autres climatologues? Ils s’attendent également à une nouvelle période glaciaire.

Alexandre Lemoine



Articles Par : Alexandre Lemoine

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]