Print

Nucléaire: Plans américains pour attaquer l’Iran
Par Global Research
Mondialisation.ca, 13 février 2006
Le Temps 13 février 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/nucl-aire-plans-am-ricains-pour-attaquer-l-iran/1971

Les stratèges américains établissent actuellement des plans en vue d’une attaque contre l’Iran qui serait un dernier recours pour mettre fin à la poursuite de la mise au point d’armes nucléaires par la République islamique, rapporte le Sunday Telegraph. Cette information, venant de Washington et publiée en première page par le journal, indique que le Commandement central américain et les planificateurs du commandement stratégique ont «identifié des cibles et travaillent sur les questions logistiques en vue d’une opération (militaire)».

Les stratèges, qui sont en liaison avec le bureau du secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, étudieraient une option militaire au cas où les voies de la diplomatie ne parviendraient pas à freiner la volonté de l’Iran de se doter d’un armement nucléaire.

«Ceci est plus qu’une simple et éventuelle évaluation militaire», indique le Sunday Telegraph, citant un haut responsable du Pentagone. «Cette question a pris une beaucoup plus grande priorité au cours de ces derniers mois.»

Reprise de l’enrichissement

Le président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad a implicitement menacé samedi de quitter le Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) si les Occidentaux continuaient à vouloir «priver» l’Iran de ses droits en matière nucléaire.

Pour sa part, l’exécutif de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) avait décidé au début du mois de février, après trois ans d’enquête et de négociations, de transmettre au Conseil de sécurité de l’ONU le dossier nucléaire de l’Iran pour ses activités nucléaires peut-être militaires.

L’Iran avait alors riposté en annonçant avoir informé l’AIEA de sa décision de reprendre ses activités d’enrichissement de l’uranium, qui pourrait servir à fabriquer une bombe nucléaire. Washington avait immédiatement condamné la politique de «menaces et de confrontation» menée selon elle par l’Iran.

Une nouvelle équipe d’inspecteurs de l’AIEA est arrivée samedi soir à Téhéran pour superviser la reprise des activités de recherche nucléaire.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.