Print

OAXACA : La Société Civile Las Abejas appelle au soutien financier pour sa Caravane
Par Global Research
Mondialisation.ca, 22 novembre 2006
Espoir Chiapas 22 novembre 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/oaxaca-la-soci-t-civile-las-abejas-appelle-au-soutien-financier-pour-sa-caravane/3943


 Le 9 Novembre, la Société Civile Las Abejas a envoyé une caravane de vivres et de médicaments vers Oaxaca en soutien solidaire aux blessés et afin de parer au blocus gouvernemental. Elle nous fait aujourd’hui parvenir son appel afin que des organisations et personnes du monde entier se mobilisent pour l’aider à poursuivre son action.

Nous, Association Espoir Chiapas, soutenons le projet de santé de Las Abejas depuis plusieurs années. Nous souhaitons répondre le plus rapidement à cet appel par un soutien financier qui se fera par vos dons de solidarité avec les peuples mexicains victimes d’injustices.

Afin d’effectuer vos dons, rendez-vous sur http://www.espoirchiapas.com

Appel de Sabino Perez Gomez, responsable de l’association OSECAPIACH, branche santé de La Société Civile Las Abejas à l’association Espoir Chiapas

“Nous, l’association OSECAPIACH, branche santé de la Société Civile Las Abejas (ndlr), accompagnerons la caravane durant son voyage. Aujourd’hui nous disons ¡YA BASTA ! a la injusticia. El pueblo unido jamas sera vincido, la lucha sigue, Hasta la victoria siempre.

Nous avons besoin d’un appui économique pour notre mobilisation. Les promoteurs de santé sont en ce moment même dans différente communauté pour s’occuper des habitants. Peut être resterons nous une semaine à Oaxaca. Nous sommes en train de prendre contact avec d’autres personnes qui souhaitent être solidaire à notre association. (…) C’est tout pour le moment. Nous restons en contact

Reciben mucho saludos de nuestra association

Sabino Perez Gomez Promotores de Salud de la asociacion OSECAPIACH, Sociedad civil Las Abejas”

Communiqué de La Société Civile Las Abejas sur le Caravane

Tierra Sagrada de los Mártires de Acteal Chiapas, México. 7 Novembre 2006. Lic. Vicente Fox Quezada President Constitutionnel des Etats Unis Mexicains

En ce moment crucial que vivent les peuples, nos frères, de l’état de Oaxaca, et spécialement au mouvement de l’APPO en un état de crises des droits humains et de paix sociale par la répression, les détentions arbitraires de l’état, les violations des garanties individuelles et constitutionnelles, le manque de sérieux et la capacité du dialogue pour la solution du conflit de l’état.

Le gouvernement mexicain a eu recours à la force publique et aux armes, aggravant la violence et détériorant la sécurité publique de la société en vu de promouvoir et impulser la paix et la solution juste aux demandes des peuples de Oaxaca. La conséquence de ces actes a coûté la vie de plusieurs personnes, 59 disparus, 84 détenus sans procès légaux, blessés, malades et manque de nourriture et de vivre à causes du blocage des moyens de communication par la Police Fédérale de l’état.

La capitale de Oaxaca se trouve dans un réel état de blocus policier empêchant l’arrivée de vivres pour ceux de l’APPO.

C’est pour cela que nous, la Société Civile Las Abejas, avec les membres de la société civile de l’état du Chiapas, envoyons une caravane à Oaxaca le 9 Novembre de cette année pour acheminer des vivres comme une forme d’action humanitaire et urgente au secours de la paix juste et digne basée sur l’attention et la solution répondant aux demandes de l’APPO, considérant indispensable la défense et l’application des droits humains, liés aux libertés fondamentales des individus comme un droit sacré des peuples du Mexique et du monde, comme le précise l’ONU dans sa déclaration par la résolution 3911 du 12 novembre 1984 : « Nous proclamons solennellement que les peuples de notre planète ont le droit sacré à la paix » « nous déclarons solennellement que protéger les droits humains des peuples à la paix et contribuer à sa réalisation est une obligation fondamentale de tout état »

Pour ce motif, nous sollicitons afin atteindre cet objectif de paix, que soient garanties les conditions d’accès en retenant les policiers jusqu’à notre arrivée en la capitale d’Oaxaca et la livraison des vivres que nous allons porter. Afin d’y parvenir nous avons écrit aux Nations Unies, à la Croix Rouge Internationale ainsi qu’à la Commission nationale des droits de l’homme afin qu’ils se portent témoins du respect de ces conditions.

Il est important de souligner que nous sommes une société civile pacifique, que nous ne recourrons pas à la violence mais ¡NOUS EXIGEONS LA JUSTICE ! comme nous l’avons montré lorsque 45 de nos frères sont morts à Actéal, sans les venger. Notre réponse a été le discours, le jeûne, le dialogue, les dénonciations et les demandes de justice digne et la paix durable pour nos peuples du Mexique et du monde.

QUE NOS PAROLES SOIENT POUR LA PAIX ET LA RAISON

ET NOS ACTES POUR LA CONSTRUCTION DE LA DIGNITE

¡FIN A LA REPRESSION !

¡DEMOCRATIE, JUSTICE ET LIBERTE !

Attentivement, Las Abejas

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.