Obama signe et valide la loi controversée sur la défense

Région :

Le président américain Barack Obama a aposé sa griffe sur la loi d’autorisation de défense de 662 milliards de dollars malgré les réticences des critiques au sujet de la façon dont les suspects (de terrorisme) seront traités. La loi établit également une nouvelle série de strictes sanctions contre l’Iran.

Certaine provisions de la loi soulèvent de sérieuses questions parmi les avocats des droits de l’Homme, qui argumentent que cela autoriserait la détention indéfinie et l’interrogation de tout citoyen américain juste suspecté de liens avec le terrorisme. Ils disent que la loi refuserait au citoyen américain les droits légaux garantis par la constitution. Après que la loi fut approuvée par le congrès en Décembre, Kenneth Roth, le directeur exécutif d’Human Right Watch, a dit: “ En signant cette loi d’autorisation de défense, le président Obama restera dans l’histoire comme étant le président qui grava la détention indéfinie sans procès dans la loi américaine.”

De fait, le présidfent Obama lui-même exprima quelques craintes sur la législation qu’il a signée disant qu’il n’est pas d’accord avec tout ce qu’elle annonce. “Le fait que je soutienne cette loi de manière générale ne veut pas dire que je sois d’accord avec tout ce qu’elle contient”, a t’il dit depuis Hawaii où il passe ses vacances. “J’ai signé cette loi malgré le fait que j’ai de sérieux doutes sur certaines provisions qui régulent la détention, l’interrogation et la mise en accusation de terroristes suspectés.”

Initialement, la Maison blanche menaça d’opposer son veto sur la législation, mais s’abstint de le faire après des révisions de dernière minute par le congrès. Les supporteurs de la législation disent qu’elle codifie de fait les arrangements actuels tels que la détention indéfinie des suspectés de terrorisme retenus à Guantanamo Bay, Cuba.

Obama amène par cette loi l’application de sanctions plus srictes contre l’Iran, ciblant sa banque centrale dans un effort de bloquer Téhéran de financer son programme d’enrichissement nucléaire.

Les nouvelles sanctions pourraient rendre presqu’impossible pour la majorité des raffineries d’acheter du pétrole iranien, dont l’économie dépend pour beaucoup de ses exportations de pétrole.

L’écrivain et animateur radio Stephen Lendman a dit à RT que cette action pourrait menée à une guerre avec l’Iran.

“Obama est impérialiste. Il attaque un pays du Moyen-Orient après l’autre. Sa politique ravage le monde.” A t’il déclaré.

Lendman ajoute que si la guerre contre l’Iran a lieu, la région entière s’enflammera. “La Russie et la Chine ont des intérêts stratégiques dans la région. Ils seront sûrement impliqués pour les protéger.”

Il pense que la vériable cible des Etats-Unis sont la Russie à cause de sa puissance militaire et la Chine à cause de sa puissance économique grandissante. “Nous parlons ici du clash des titans. Tôt ou tard ce clash surviendra.” A t’il conclu.

Article original en anglais : http://rt.com/news/obama-signs-defense-bill-087/

Traduit de l’anglais par Résistance 71



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]