Print

Où en êtes-vous ?
Par James Howard Kunstler
Mondialisation.ca, 31 décembre 2021
kunstler.com
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/ou-en-etes-vous/5663724

Le bureaucrate de la santé publique qui se présente comme « La science » est de nouveau à l’œuvre. Dans sa quête pour éliminer le groupe de contrôle de son expérience d’injections dangereuses d’ARNm, le Dr Anthony Fauci a réitéré son avertissement selon lequel la nation est confrontée à « une crise des non-vaccinés ». Omicron est à nos portes, a-t-il déclaré cette semaine lors d’une réunion de la Chambre de commerce américaine, et les hôpitaux seront bientôt submergés par les non-vaccinés.

Ah bon ? En fait, la menace la plus grave pour la santé publique de l’Amérique est… le Dr Tony Fauci et sa débauche de science médicale. Cela ne manquera pas de surprendre les lecteurs du New York Times, qui voient dans ces deux ans (jusqu’à présent) d’événement Covid-19 une splendide occasion de hâter la destruction de l’économie américaine et de notre culture afin de consolider leur propre pouvoir de coercition et de contrôle de la population. Videz les bureaux ! Fermez les espaces sociaux ! Rendez les affaires ordinaires aussi difficiles que possible ! Annulez Noël ! C’est comme ça que ça se passe !

En fait, le Dr. Fauci est probablement responsable de la prépondérance de 802 000 décès Covid aux États-Unis – en mettant de côté le nombre de personnes qui sont réellement mortes d’accidents de la route, de cancer, de diabète, de vieillesse, et d’autres causes, mais qui ont été listées comme des décès Covid par le personnel comptable des hôpitaux avide de subventions fédérales.

C’est le Dr Fauci qui a organisé la suppression des premiers traitements facilement accessibles et peu coûteux de la maladie, à savoir l’hydroxychloroquine, l’ivermectine, la fluvoxamine, le budésonide, l’azithromycine, les anticorps monoclonaux, la vitamine D, etc. C’est le Dr Fauci qui a promu le protocole consistant à renvoyer les patients malades des urgences chez eux sans aucun traitement, en attendant que la coagulation fatale se développe dans leurs poumons. C’est le Dr Fauci qui a désigné le médicament remdesivir – qu’il a développé il y a des années pour l’hépatite C (qui n’avait déjà pas fonctionné) avec un intérêt financier dans les brevets – comme le traitement primaire des patients hospitalisés pour la Covid-19. Puis il s’est avéré que le remdesivir détruisait les reins des patients et qu’il est de toute façon inefficace dans le traitement tardif de la maladie, lorsque la charge virale diminue et que les protéines de pointe ont déjà créé les caillots capillaires mortels dans les alvéoles des poumons et dans d’autres organes.

C’est le Dr Fauci qui est responsable de l’autorisation d’utilisation d’urgence des « vaccins » à ARNm qui pourraient avoir tué des centaines de milliers d’Américains de plus – sur la base du système VAERS du CDC et de l’analyse statistique de sa sous-déclaration inhérente à seulement 2,2 % de tous les événements réels – et vous pouvez en ajouter plusieurs autres en termes de réactions indésirables non mortelles, y compris des handicaps permanents. C’est le Dr Fauci qui a manigancé les essais inadéquats et bâclés des vaccins à ARNm afin de pouvoir les utiliser en toute hâte. Et maintenant, c’est le Dr Fauci qui veut vacciner tous les enfants d’Amérique, malgré les preuves que les injections d’ARNm désactivent de façon permanente le système immunitaire naturel des enfants et peuvent causer des dommages durables au cœur, aux vaisseaux sanguins, au cerveau et au système de reproduction, et aussi malgré le fait que peu d’enfants sont susceptibles de contracter une maladie grave de type Covid.

Le moment Omicron pourrait être la dernière bataille de la petite fouine en mal de pouvoir. Les rapports indiquent que l’Omicron est une forme bénigne du virus. Le seul décès signalé à ce jour ne comportait aucune information sur les comorbidités du patient. Pour autant que l’on sache, il s’agissait d’un accident de moto sur lequel on avait collé une étiquette « omicron-positif ».

Le Dr Fauci prévient maintenant que les hôpitaux américains vont être débordés (et que ce sera la faute des non-vaccinés). Considérez ceci : Il a prédit la même chose pour la première vague du virus à l’hiver 2020 et l’hôpital d’urgence géant installé dans le centre des congrès de New York n’a jamais été utilisé, pas plus que le navire-hôpital de la marine américaine n’a été mobilisé pour le service de la crise de Covid-19. Il faut également savoir qu’à l’avenir, il pourrait y avoir plus de décès dus aux effets pernicieux différés des « vaccins » – à savoir les protéines de pointe dont on observe maintenant qu’elles restent dans les organes et les vaisseaux sanguins jusqu’à quinze mois après l’injection – que de décès dus au virus du Covid-19.

À propos, si le Dr Anthony Fauci représente la direction de la bureaucratie corrompue de la santé publique américaine, nous ne pouvons pas laisser l’establishment médical lui-même se dédouaner de ce fiasco épique dans la gestion de cette crise. Il y a environ un million de médecins en Amérique, et tous, à l’exception d’une infime partie d’entre eux, ont suivi les édits erronés et nuisibles du Dr Fauci. Ce sont les médecins qui ont expulsé les malades de leurs urgences sans traitement. Les médecins ont dû être contraints par des ordonnances judiciaires à administrer des traitements utiles non-vaccinaux aux patients malades. Les médecins continuent à administrer le remdesivir malgré sa toxicité évidente et son inutilité. Les médecins américains ont accepté les mesures de confinement et la destruction des moyens de subsistance, des ménages et de l’avenir. Les médecins semblent soutenir les « passeports vaccinaux » et autres mesures coercitives. Et maintenant, les médecins américains s’associent à l’effort malveillant de vacciner tous les enfants.

Les médecins américains se sont révélés être des lâches, des zombies et des imbéciles qui ont facilité la campagne maléfique du Dr Fauci – de concert avec l’industrie pharmaceutique rapace et un gouvernement sous l’emprise de forces sinistres qui cherchent à détruire le pays. Les médecins se sont disqualifiés et déshonorés eux-mêmes. Les médecins ont probablement sapé leurs propres vocations, ainsi que l’ensemble de l’armature des soins de santé américains, qu’ils ont laissé devenir la pire opération de racket de l’histoire. Vous pouvez être sûr qu’elle va s’effondrer maintenant, tout comme le système financier tout aussi dégénéré et, hélas, une grande partie des affaires quotidiennes de notre pays. Pour cela, vous pouvez également blâmer les génies derrière « Joe Biden ».

La question est la suivante : les habitants de ce pays vont-ils se soumettre à une coercition continue et à la démolition artificielle de leurs vies ? Jusqu’à présent, nous ne nous sommes pas fait rouler comme les Européens et les Australiens, pathétiquement serviles. Ici, il y a apparemment une certaine volonté de résister aux pressions de cette élite démoniaque. Plusieurs juges fédéraux ont récemment défini des lignes rouges constitutionnelles claires dans leurs décisions publiées contre les obligations vaccinales.

De nombreux citoyens ordinaires sont furieux des incursions insidieuses et insensées de la Wokery politique liée à l’urgence Covid – les courses aux races et aux sexes, les efforts pour truquer les élections, les programmes de dépenses absurdes destinés à d’innombrables opérations d’escroquerie, l’inflation monétaire désastreuse, et l’invasion d’opportunistes du monde entier à travers notre frontière avec le Mexique. Même à l’époque de Noël, avec toutes ses préoccupations passagères, il n’est pas exagéré de demander : où en êtes-vous ?

James Howard Kunstler

 

Article original en anglais : Where Do You Stand?, le 17 décembre 2021.

Pour lui, les choses sont claires, le monde actuel se termine et un nouveau arrive. Il ne dépend que de nous de le construire ou de le subir mais il faut d’abord faire notre deuil de ces pensées magiques qui font monter les statistiques jusqu’au ciel.

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.