Plus d’un million d’Irakiens tués depuis 2003, selon une étude

Plus d’un million d’Irakiens ont été tués dans des violences en Irak depuis l’invasion du pays par les troupes américaines et alliées en 2003, selon une étude basée sur des sondages en Irak et publiée mercredi.

 

Selon la société de sondages Opinion Research Business (ORB) qui a son siège à Londres, un cinquième des ménages irakiens ont perdu au moins un membre de leur famille entre mars 2003 et août 2007. ORB précise dans un communiqué qu’elle fonde ses conclusions sur des statistiques réalisées après des entretiens réalisés sur place auprès de 2.414 Irakiens d’au moins 18 ans.

Lors des entretiens, ORB a demandé aux sondés s’il y avait eu des décès dans leur ménage à cause du conflit, écartant les décès mis sur le compte de la vieillesse. « Nous estimons à présent que le nombre de morts entre mars 2003 et août 2007 est susceptible d’être de l’ordre de 1.033.000 », indique ORB.

La marge d’erreur pour cette étude est de 1,7%, ce qui donne une fourchette de décès entre 946.000 et 1,12 million.

Le taux le plus élevé de décès dans le pays a été enregistré à Bagdad, où plus de 40% des ménages ont perdu un membre de leur famille.

Le dernier recensement complet en Irak, effectué en 1997 sous le régime de Saddam Hussein, avait décompté 4,05 millions de ménages et plus de 20 millions d’habitants. ORB a collaboré avec l’Institut indépendant d’études pour l’administration et la société civile (IIACSS) pour cette étude, qui complète une estimation précédente publiée en août 2007 décomptant 1,2 million de morts en Irak dus au conflit.

Pour cette dernière étude, ORB a effectué des entretiens additionnels en milieu rural.

 

Jeudi 31 janvier 2008 – Avec les agences de presse



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]