Polémique au sujet des déclarations de Ronaldinho sur le Liban

Ronaldinho : « Les enfants de Cana sont de futurs terroristes » 

La presse espagnole est déchaînée contre la star brésilienne du FC Barcelone, Ronaldinho, et ce, en réponse à sa récente déclaration sur la guerre au Liban. En effet, le sorcier des terrains a crié haut et fort quil soutient Israël dans son agression contre le pays du Cèdre. Il ajoute quil na versé aucune larme sur les enfants massacrés lors du carnage qua connu Cana. A ses yeux, ils ne sont que « Des futurs terroristes »

Et ce nest pas tout. Le ballon d’or continue de narguer les pacifistes espagnols en offrant une grosse aide financière (pour armer le Tsahal ?) à ses copains sionistes ainsi que des maillots de foot et dautres équipements pour les enfants de Haïfa « Loccupée » 

Dépêche de l’AFP

Ronaldinho nie s’être montré indifférent à la mort d’enfants libanais

Ronaldinho, l’attaquant brésilien du FC Barcelone, a démenti sur le site internet du club ( www.fcbarcelona.com) toute déclaration supposée de sa part montrant de l’indifférence au sort des enfants victimes du récent conflit au Liban, après les attaques d’un journal marocain.

Il est « absolument faux et cruel » d’affirmer que « j’aurais dit que la mort d’enfants (au Liban: ndlr) ne me faisait pas de la peine », a précisé la star brésilienne dans un communiqué inhabituel publié par le club et qui attribue ces affirmations à un quotidien marocain.

« Je me suis toujours prononcé en faveur des droits de l’enfance », ajoute Ronaldinho, qui dément avoir fait une quelconque déclaration dans un sens ou dans l’autre sur ce conflit.

Le journal sportif marocain Al Noukhba a écrit lundi que Ronaldinho était « allé loin » dans son « soutien à Israël dans sa guerre contre le Liban qui a fait un millier de victimes ».

Le quotidien ajoutait: « Par ce comportement, Ronaldinho compte soutenir ses fans en Israël après les attaques des missiles du Hezbollah, oubliant ceux qu’Israël avait lancés contre les enfants, les femmes et les vieux du Liban ».

Le joueur précise sur son propre site internet (www.ronaldinhogaucho.com): « Aucune entité sociale n’a pris contact avec moi en relation avec ce conflit et je ne me suis engagé à participer à aucun acte » en relation avec cette guerre.

Ronaldinho a été nommé le 11 août ambassadeur de bonne volonté des Nations unies, porte-parole de l’Onu pour le sport au service du développement et de la paix, et parraine diverses causes de son agence pour l’enfance, l’Unicef. (AFP) « 



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]