Polynésie: la loi sur l’obligation vaccinale contestée par la société civile et l’Eglise protestante

Région :
Analyses:

Le gouvernement a misé sur la vaccination généralisée. Une vaccination de masse, dont l’innocuité n’a pas encore été prouvée. Dernièrement, en Polynésie, la loi sur l’obligation vaccinale a été adoptée par l’Assemblée le 23 août 2021. Elle fait l’objet d’un débat houleux dans le pays. La mesure est largement critiquée et contestée par de nombreux organismes et associations. L’Eglise protestante maohi et le collectif citoyen Te ora o te fenua [Tahiti] en font partie et ils ont déjà exprimé leur contestation.

Promotion de l’ivermectine

Pour exprimer leur désaccord sur l’application de la nouvelle loi sur l’obligation vaccinale, le collectif citoyen Te ora o te fenua a organisé une manifestation pacifique devant la présidence du Pays. Ils étaient environ une trentaine de personnes à avoir participé à l’évènement.

Leur porte-parole, Brenda Hoffman, demande une suppression de l’amendement. Comme solution, elle propose le recours au kit de traitement composé d’ivermectine pour soigner les malades. Le collectif souhaite exprimer leur opinion et leur requête pendant le conseil des ministres.

Il faut mentionner que d’autres manifestants ont déjà campé devant la présidence le samedi 18 septembre dernier. Ils ont déclaré qu’ils ne sont pas des anti-vax. Mais ils revendiquent en revanche leur liberté de choix.

Pour la liberté de choix

Pour contester l’adoption de la loi du Pays sur l’obligation vaccinale, l’Eglise protestante maohi a, de son côté, organisé une conférence de presse. L’évènement s’est tenu à Paofai. Le président de l’église, François Pihaatae, demande également à l’Etat de donner à la population la liberté de choisir entre se faire vacciner ou non.

L’Eglise protestante maohi a tenu à mentionner qu’elle n’est pas contre les vaccins Covid-19. En revanche, elle estime que les autorités ont pris cette mesure sans tenir compte de la culture et de la foi du peuple.

Lalaina Andriamparany



Articles Par : Lalaina Andriamparany

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]