Pour la liberté et contre le passe sanitaire et les obligations vaccinales cachées

Région :

Ils sont venus, ils sont tous là, au moins tous ceux qui le pouvaient et de plus en plus nombreux de semaine en semaine, passant d’une centaine de villes en juillet à près de 300 le 28 août. Évidemment à 1000 par manif, cela fait encore plus que le chiffre officiel donné la veille (pour dégoûter de se déplacer ?). Nouvelle stratégie des communicants de E. Macron qui n’arrêtent pas d’inventer comment truquer…

Bref, vous regarderez vous-même des centaines de photos ou/et vidéos de la belle mobilisation du 28 août, où tous les Français n’étaient pas encore rentrés de vacances et pour beaucoup n’avaient pas encore réalisé l’ampleur des soucis et parfois des drames que la politique gouvernementale suscite.

De l’augmentation des prix (chauffage, alimentation, etc.) à la suppression des indemnités chômage pour d’autres), aux menaces de licenciement ou de suppression de salaire, à la pression des employeurs soumis aux injonctions gouvernementales minorant les conséquences prud’homales, les recours, etc. Les parents n’en pourront très vite plus non plus et rejoindront les rangs des partisans de la Liberté, harcelés par leurs enfants voulant s’inscrire à la danse ou au foot où les organisateurs soumis eux aussi insisteront pour les faire vacciner.

Ceux — là ne pèseront pas d’emblée (au-delà de leur responsabilité morale), les ennuis successifs liés aux procédures anti-harcèlement auxquelles ils s’exposent, victimes de la propagande. Pourtant celle — ci ne leur donne pas tous les droits et chacun doit bien peser ses responsabilités propres avant de se transformer en harceleur.

Les victimes des pressions à tous les étages

En dehors des labos commercialisant ces poisons pseudovaccins qui ont bien stipulé dans les contrats signés avec l’UE qu’ils seront dégagés de toute responsabilité en cas d’accident, ce n’est évidemment pas le cas de la directrice d’école qui va imposer la vaccination à ses enseignants à force de pression (elle-même pressurisée par le rectorat) ni même du directeur de clinique ou de service hospitalier harcelé par les ARS.

Les sadiques peuvent s’exprimer

Tous les « petits chefs » qui imposent à leur personnel des tests PCR à répétition y compris les vaccinés bien sûr tout aussi contaminants (seule BFM TV ne le sait pas et encore…) seront un jour amenés à répondre de leurs actes complices et sadiques, comme d’empêcher les familles d’accompagner leurs mourants ou même de séparer les vieillards au sein des EHPAD de leur propre chef…

Comme dit cette dame de 97 ans seule dans sa chambre depuis des lustres, pourquoi m’interdire de parler avec ma voisine de la chambre à côté ?1 Du sadisme, de la perversion à l’ombre de ces ordres mortifères.

Certes, tous ne seront pas poursuivis et condamnés, mais quelques-uns se retrouveront devant les tribunaux, le délit de harcèlement au travail étant maintenant bien reconnu. Et les autres trembleront de voir leur tour arriver.

DES MANIFESTATIONS MASSIVES ET JOYEUSES DANS DE TRÈS NOMBREUSES VILLES DE FRANCE

Des chiffres : de 300 000 à environ 3 millions 600 selon des sources policières. Peu importe le chiffre exact, un souffle de liberté se répand dans le pays et bien d’autres aussi comme l’Italie, ou Israël, la Grèce, l’Allemagne, l’Angleterre, etc.

Il ne s’arrêtera plus, car en même temps les conséquences de la politique criminelle de trop de pays occidentaux arrivent au grand jour avec les décès et accidents multiples liés aux pseudovaccins. L’impossibilité d’obtenir une immunité collective via ces substances géniques devient évidente et est même reconnue par des responsables sanitaires et la demande de rappel tous les six mois ouvre des yeux encore mi-clos. Et beaucoup de scientifiques se succèdent pour expliquer les raisons de l’échec. Chaque jour une nouvelle contribution.

Le 28 août

« Le Dr David Bauer révèle les résultats de son étude : plus l’on reçoit de doses, plus notre niveau d’anticorps neutralisants diminue !! Avec 2 doses, on se retrouve avec 5 à 6 fois moins de ces anticorps qui sont les piliers de nos défenses immunitaires !! »2

La prise de conscience des adeptes de la secte Covid est lente, mais certaine, et les peuples se sont réveillés à temps avant que leur Grand Reset ne se soit vraiment installé.

« Ils » avaient juste oublié dans leur société basée sur l’intelligence artificielle— tout sauf intelligente — et les robots, que les humains ne se laisseront pas envoyer à l’abattoir comme les cochons, les vaches ou les poulets et qu’ils s’en trouveraient suffisamment pour être grains de sable capables d’enrayer la machine et de réveiller les endormis et les demi-éveillés. Et les ennuis de leurs familles ou amis vaccinés contribueront aussi à leur prise de conscience, après la nécessaire évocation du hasard et des coïncidences…

Ils avaient oublié l’HOMME.

Quelques images du 28 août

Ces images sont visibles, entre autres, sur le compte « anonyme citoyen » de tweeter et de Telegram, des grandes villes aux villages de quelques centaines d’habitants.

Ne vous privez pas d’aller les consulter, c’est bon pour le moral ! Cette vidéo d’un ami pas encore supprimée de YouTube également qui a participé à la manifestation parisienne :

Les nombreux cris de soutien à Raoult à Marseille comme la semaine précédente

 

Aix-en-Provence

ET LA CHAÎNE HUMAINE : emprunterons-nous la VOIE BALTE ?

La généticienne Alexandra Henrion-Caude nous rappelle la belle idée des Estoniens. Voulant libérer les pays baltes du joug soviétique. Ils ont en 1989 réalisé une chaîne de centaines de km reliant trois villes.

23 août 1989 : plus de deux millions de personnes ont formé une chaîne humaine de 687 kilomètres, partant de Vilnius (Lituanie) en passant par Riga (Lettonie) à Tallin (Estonie) et surnommée « la voie balte »3. Selon les estimations, plus d’un tiers de la population des pays baltes y pris part4.

UN EXEMPLE ACTUEL DES PAYS BALTES 5

« Nous refusons de nous battre les uns contre les autres »

Aujourd’hui il ne s’agit plus d’obtenir l’indépendance, mais, comme les initiateurs l’annonçaient sur leur site internet (www.balticway2021.com), de montrer que les Baltes, vaccinés ou non, restent unis quoiqu’il arrive :

« Peu importe ce que vous pensez des événements actuels — que vous pensiez que nous avons une urgence médicale ou que la situation de Covid est fabriquée pour l’utilisation d’une politique oppressive et la restriction délibérée de nos libertés par les pouvoirs de contrôle. Vaccinés ou non, peu importe […]

Ils essaient de creuser un fossé entre nous, mais non, cela n’arrivera pas ! Nous refusons de nous battre les uns contre les autres, mais au lieu de cela, nous invitons chacun d’entre nous à se retrouver, à s’aimer et à être unis »

Pour une « société sans intimidation »

Les organisateurs, Rūdolfs Brēmanis (Lettonie), Robertas Vaišnoras (Lituanie), Hando Tõnumaa et Mariann Joonas (Estonie) expliquent ainsi les revendications portées par ce mouvement populaire :

« Nous sommes en faveur de la liberté de choix en matière de vaccination. Chacun a droit à l’intégrité de son corps.Nous sommes en faveur de l’égalité et de l’unité. Une société dans laquelle les gens sont confinés ne crée pas un milieu de vie sûr.Nous défendons une protection ciblée.

Nous devons protéger les groupes à risque de toute maladie et permettre au reste de la société de vivre une vie normale sans violer les droits de l’homme et les libertés. Une personne à risque a également le droit de décider elle-même du type de vie qu’elle souhaite.

Nous sommes favorables à la fourniture de statistiques et de données ouvertes et honnêtes. Une science transparente, un questionnement et un débat ouvert doivent être la base de la prise de décision.Nous voulons que plus d’attention soit accordée à la santé mentale. Nous sommes en faveur de messages positifs, inspirants et encourageants plutôt que négatifs, menaçants et intimidants.

Nous sommes en faveur d’une société sans intimidation. »

SAURONS-NOUS NOUS INSPIRER DE LA VOIE BALTE ?

L’appel du professeur de génétique Alexandra Henrion-Caude a commencé à être entendu le 28 août à Paris, place de la Bourse, mais aussi dans plusieurs villes de France à Morlaix, Bourges, Caen, Nice, une belle manière de resserrer les liens entre nous, les Humains après tant de tentatives de nous éloigner les uns des autres. Merci Alexandra.


[1] Aug 24, 2021

[2] #manifs28août via @VSainement »

 [3] Le 23 août 1989, cette date célèbre le 50ème anniversaire du pacte Molotov-Ribbentrop. Pourquoi manifester après 50 ans ? Parce que c’est seulement l’année précédente, en 1988, que le contenu de cet accord a été rendu public ! Les mouvements nationaux des trois pays baltes joignent alors leurs efforts pour faire un rassemblement massif : Le Front populaire d’Estonie, Le Front populaire de Lettonie, Le Mouvement réformateur de Lituanie. Ils suscitèrent une grande levée des peuples qui forma cette chaîne humaine avec la population des trois pays baltes. Ils en profitèrent pour réclamer l’indépendance illégalement annexés à l’URSS en juin 1940. ( K dit la Bible ? Deux millions de chaîne humaine — la voie Balte (k-dit-la-bible.com) )

[4] Une chaîne humaine, longue de 687 kilomètres, reliait Vilnius à Tallin, en passant par Riga, en opposition au régime soviétique. https://fr.euronews.com/2019/12/18/il…

[5] Voie Balte 2021 : une chaîne humaine contre la « dictature sanitaire » | Visegrád Post (visegradpost.com)



Articles Par : Dre Nicole Delépine

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]