Pour profiter de la LIBERTÉ, il faut être vivant et en bonne santé! Refusons l’injection!

Analyses:

Bravo aux combattants de la Liberté, qui chaque semaine, battent le pavé et tentent de remonter le moral aux déprimés… Non, les dictatures ne perdurent jamais, et le nombre et la force des résistants déterminent évidemment la durée du totalitarisme. Mais les résistants, comme les autres doivent être en forme. Et certains d’entre eux « vaccinés malgré eux »[1] ont dû recevoir la piquouse et comme beaucoup (dont les sportifs) sont fatigués longtemps et ne peuvent pas trop compter sur l’hôpital pour les soigner.

C’est pourquoi les épuisés doivent se reposer et ne pas démoraliser les autres, ni les éloigner de la résistance, et se taire le temps de la récupération bien normale. « Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place ». Ne craquez pas, chacun fait ce qu’il peut, mais ne détournez pas les autres de la lutte, pour l’information en particulier.

Trop de silence sur le danger des injections géniques

On ne peut que regretter le silence sur les dangers immédiats maintenant connus et plus tardifs des injections géniques, en expérimentation, leurs compositions inconnues et inquiétantes, l’absence d’autorisation de mise sur le marché et…. l’absence d’injections chez les salariés de Pfizer, et jusqu’à présent chez les membres du parlement européen, américain et français entre autres, l’absence de pass à l’Assemblée nationale et au Sénat, ce qui laisse toute possibilité de choix ou non de la piquouse.

Enfin les députés du Parlement européen se réveillent et réalisent le détournement du pass vert qu’ils avaient voté pour améliorer la liberté de mouvement des citoyens européens d’un pays à l’autre. Et ils se réveillent alors que le totalitarisme se met en place et veut passer les élus au rouleau compresseur. L’élite exemptée se réduira aux grands chefs.

Pourquoi ces différences de traitement entre les « gueux » et la « supposée » élite ? Jadis les chefs entraînaient leurs troupes par l’exemple.

Écoutez cette vidéo de parlementaires européens et diffusez-là largement aux élus, mais aussi à tous les citoyens. Difficile de les traiter de complotistes ! N’hésitez pas à l’adresser à nos journalistes obéissants, qui devraient être déchirés entre l’obéissance au gouvernement et à l’UE auquel ce dernier se réfère en permanence. Cruel dilemme pour les JT.

Appartenir au groupe, même si c’est celui des moutons, c’est plus confortable

On est étonné du nombre de personnes intelligentes et calmes ayant cédé à la pression des médias et s’étant fait injectés malgré tout… Facilité du quotidien, doublée d’une cécité volontaire qui entraîne la certitude du gouvernement de pouvoir passer à la phase de l’injection des petits… De plus en plus petits, et bientôt le douzième vax (qui n’en est pas un au sens pasteurien) en plus des onze obligatoires chez les nourrissons. Obligation déjà scandaleuse qui devait être rediscutée et supprimée d’autant qu’injecter par exemple le vaccin anti-hépatite B à un bébé n’a pas de sens, les risques ne venant pas avant l’âge de 15 ans alors que l’efficacité est déjà estompée. Mais Big Pharma veille pour toujours plus de vaccins obligatoires.

Lire l’article de Ariane BILHERAN[2] :

« Il y a des sommes d’intérêts, de corruptions, de peurs. Certains s’empêchent eux-mêmes de critiquer, de penser, pour ne pas perdre ces privilèges. Le plus ironique est que, souvent, ce sont les mêmes qui ont hurlé à la défense de la liberté d’expression en France. »

Comprendre ce qu’est le totalitarisme auquel nous devons résister :

« Le totalitarisme, c’est considérer que les individus sont des cellules interchangeables d’un même corps au sens propre, avec la suppression totale et l’éradication totale de toute singularité. La singularité c’est le fait qu’aucun individu n’est comparable à un autre sur Terre. Que tout le monde est unique, différent, avec l’humanité en partage, où “rien d’humain ne m’est étranger”. Le totalitarisme est la proposition inverse. »

L’exemple caricatural du comportement mouton : la RCP en cancérologie

On se souvient des opinions personnelles sur un traitement adéquat fondé sur l’expérience pour un patient, qui brutalement s’inversent pour s’adapter à l’avis du « groupe », imposé par le pouvoir par l’obligation de la RCP : ainsi combien de patients n’ont pu bénéficier de l’intervention pour leur cancer, car la sacro-sainte réunion pluridisciplinaire imposée par le merveilleux et si toxique plan cancer a imposé la chimiothérapie par nouvelles drogues de Big Pharma.

Et la tumeur devint inopérable, mais le centre garde son « accréditation de traiter les cancers » délivrée par les ARS, agences régionales de santé créées par la loi Bachelot[3] en 2008. Vous avez découvert au cours de la plandémie covid le rôle autoritaire de la bureaucratie médicale. Les médecins le subissaient en silence depuis le début du siècle, ce qui explique — sans les excuser — sans doute leur soumission au refus de traitement des patients livrés au doliprane, l’euthanasie des vieux en EHPAD (pendant qu’on fait croire aux jeunes qu’ils se sacrifient pour sauver les plus âgés) et maintenant l’injection expérimentale sans sourciller jusqu’au jeunes qui ne peuvent en aucun cas en espérer un bénéfice personnel. Les mesures totalitaires sont toujours imposées très progressivement comme les nazis l’ont très bien formulé. Pour que la grenouille ne saute pas hors de la casserole, il faut la cuire à feu doux.

Il ne faut pas sous-estimer les effets secondaires graves

Devant les mensonges du ministre, y compris devant l’Assemblée nationale, niant les décès recensés par l’agence nationale du médicament ANSM, mensonges adoubés par les silences des médias, tous ceux qui se battent pour la liberté devraient se battre pour une liberté en bonne santé ! Donc informer encore et encore sur les dangers des pseudovaccins relatés par les agences officielles américaines, anglaises et européennes entre autres plus libres (ou moins corrompues ?) que les nôtres

EFFETS INDÉSIRABLES DES INJECTIONS GÉNIQUES (sources officielles au 10 octobre 2021) — Docteur Nicole Delépine (docteur.nicoledelepine.fr)

Entre les dangers de myocardites trop fréquentes chez les jeunes, associées à des morts quasi subites, et les troubles cognitifs chez les personnes âgées, qui se perdent dehors sur leurs chemins habituels, perdent la mémoire par intervalles, l’apparition de diabète et l’explosion des cancers, les troubles menstruels des femmes, etc. le panel des effets secondaires est vaste, sans citer les plus tragiques comme la maladie à prion exposée sur Cnews à Pascal Praud qui ne croyait pas aux effets secondaires….

Comment Francois Ruffin pourrait-il nous annoncer qu’il va se faire injecter s’il connaissait vraiment les dangers de ce geste définitif, car aucun antidote connu n’est actuellement démontré efficace pour inverser les effets néfastes et durables de la protéine spike … Certes on peut avoir de la « chance » comme peut-être des connaissances qui ont reçu le placebo ou pas… Et chacun est différent, mais comment prendre ces risques si on en a vraiment la connaissance…

Revivez en vidéo la matinale spéciale consacrée aux effets secondaires indésirables des #vaccins contre le #Covid19 par Clémence Houdiakova sur RadioCourtoisie très explicite. Écoutez, diffusez !

Le VAERS est-il complotiste, lui qui dépend des centres officiels gouvernementaux des USA ?[4]

Le plus parlant est le diagramme relatant les effets secondaires cumulés des vaccins tous types de puis 1990 qui montent cruellement depuis l’adjonction des pseudovaccins covid… Prenez le temps de visiter EudraVigilance site équivalent pour l’UE et vous aurez le même type de graphique… Telle est la réalité niée par notre ministre, car comment expliquer cette flambée de décès et d’accidents graves (le détail dans le PDF ci-après VAERS-Summary-10012021) temporellement significative ?

VAERS-Summary-10012021.pdf :

La liberté en bonne santé !


Les patriotes ne dénoncent pas assez les produits qu’ils veulent nous injecter — Riposte Laïque (ripostelaique.com)

Je partage l’opinion de Victor Hallidée qui fait remarquer fort justement :

« Je déplore juste une faiblesse que je remarque et qui me gêne, chez la plupart des patriotes anti-dictature sanitaire : c’est surtout la privation de liberté qui est pointée, mais les produits suspects que l’on veut absolument nous injecter ne sont que rarement évoqués, mis en cause.

L’AMM provisoire, accordée au prétexte qu’aucun médicament ne soignerait le covid, est fallacieuse vu qu’elle a été obtenue illégalement, en supprimant les médicaments qui soignent, en interdisant aux médecins de les prescrire.

Des injections expérimentales administrées sous contrainte, qui doivent être assumées par ceux-là seuls qui les subissent pour ne pas être privés de travailler, privés de revenus, privés d’étudier…

Alors même que ces produits sont expérimentaux, douteux, mais aussi totalement inefficaces. »

Oui ces « vaccins » non pasteuriens, et expérimentaux ne sont pas efficaces comme les analyses répétées du DR G Delépine sur l’échec majeur des pays les plus vaccinés auraient pu convaincre ceux qui veulent bien regarder la réalité.

Relisez le Bilan sanitaire au 25/9/2021 dans les pays champions de la vaccination anticovid — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

Le silence complice sur la composition des injections

Oui, la composition de ces injections géniques est difficile à obtenir et l’avocat Brusa Carlo s’en est inquiété dans le silence médiatique, mais aussi finalement le silence des réseaux alternatifs. Les résultats obtenus n’ont pas eu la couverture médiatique indispensable.

Comme pour le totalitarisme rampant qu’on ne veut pas affronter de face, veut-on vraiment savoir ce que Maître Brusa nous a fait découvrir et que tant de nos proches, amis, collègues, ont accepté de subir ? Faire l’autruche a-t-il jamais sauvé personne ?[5][6]

OUVRIR LES YEUX MÊME SI DOULOUREUX ET ÉVITER L’INJECTION N° 3 à ceux que vous aimez

Alors nous avons le choix, soit nous taire au moins relativement pour ne pas raviver la peur, soit informer largement pour qu’il n’y ait pas de nouvelles victimes et que les vax 1/2 évitent la troisième et surveillent leurs éventuels symptômes pour les faire prendre en charge au plus vite (caillots sanguins, dimères, IRM si troubles du comportement, agressivité, etc..).

Les vax comme les autres devront avoir droit aux traitements symptomatiques au minimum et ne devraient pas être renvoyés chez eux avec des réponses vagues et sans traitement comme c’est trop souvent le cas actuellement. Il en va de l’honneur de la médecine. Les docteurs doivent cesser d’obéir, en cachant les complications, même s’ils encourent des sanctions comme le Dr Philippe de Chazournes qui explique le silence imposé sur les effets secondaires. Merci à ce courageux médecin de la Réunion. Visitez son site.

Mais pour l’instant quel traitement post vax efficace… Les tisanes d’aiguilles de pin, la vitamine D suffiront-elles au désastre ?

Fischer, le M. Vaccin de Macron, veut nous vacciner tous pour notre bien — Riposte Laïque (ripostelaique.com) et les liens d’intérêt de Mr Vax avec le lobby vaccinal ne sont évidemment pas mentionnés par les TV qui diffusent largement ces conseils toxiques…

Réveillons-nous, évitons de nouvelles injections, soignons les patients et demandons aux députés et sénateurs de refuser une prorogation de l’état d’urgence qui n’a aucune raison sanitaire et du passe pseudo sanitaire.[7]L’éclairante vidéo des députés européens devrait les y encourager.

Et pour ceux qui ne seraient pas convaincu du drame actuel et à venir, pour éviter son amplification, informons, malgré la douleur et l’inquiétude.

Mr Zemmour et ses nombreux partisans, F. Philippot et quelques autres travaillent pour libérer notre France et les Français.

Mais cette France ne doit pas être celles de malades, de veuves ou de veufs, d’endeuillés par le départ d’un jeune cédant à l’injection expérimentale pour un stage, pour un voyage, pour être « comme tout le monde » ou d’un être aimé, ni celle de cancéreux en rémission dont le cancer flambe brutalement après l’injection ?

Oui Messieurs, Mesdames les politiques et singulièrement les candidats, vous ne pouvez faire l’économie d’une guerre contre l’attaque médicale des Français et plus seulement de leur système de santé moribond.[8]

Votre silence vous coupera d’une partie de la population.

La France doit survivre et ses habitants, résistants ou non, rester en bonne santé.

On ne compte plus les dégâts du confinement (suicides, dépressions, pauvreté, maladies chroniques non traitées, etc.), des restrictions sanitaires (plan blanc) et maintenant des suspensions des soignants non vaccinés pour des établissements déjà en manque de personnel. Les conséquences directes et indirectes de l’obligation vaccinale imposée sous contrainte avec extorsion de consentement sont une urgence que vous devez traiter vite, très vite autant que le permis à points (bravo au passage).

Nous ne sommes pas alarmistes, mais conscients de l’état de santé réel du pays qui s’aggrave, et menace de se détériorer encore plus avec la vaccination absurde et scandaleuse des enfants.

Est-il besoin de rappeler qu’ils ne font pas de covid grave, ne contaminent jamais les autres ni les adultes ni les autres enfants. Cette vaccination des enfants sans aucune justification médicale est insupportable et aurait dû ouvrir les yeux.  D’autant que les risques de fertilité sont de plus en plus craints par les généticiens du monde entier. Que cherche-t-on ? Les candidats à la présidence ne peuvent se taire sur cette monstrueuse attaque de l’avenir des Français que sont leurs enfants.

Et si vous n’êtes pas convaincu de la gravité de la situation, faites comme ce présentateur télé

« Ce présentateur TV ne croyait pas aux risques des vaccins. Quand soudain…

« Il y a trois milliards d’individus vaccinés, (…) croyez-moi, s’il y avait des effets secondaires gravissimes, ça se saurait ! »

Pascal Praud, présentateur de CNews, était sceptique quand l’un de ses chroniqueurs a évoqué les nombreux effets indésirables des vaccins. Sûr de lui, il a alors appelé tous les vaccinés victimes d’effets secondaires à contacter l’émission pour venir témoigner.

Il s’attendait à recevoir tout au plus une poignée de messages. Mais…

CNews a été submergé d’appels… à tel point que Pascal Praud a revu sa position.

Il a même invité un homme à partager son témoignage à la TV.

La femme de cet homme est dans un état critique après s’être fait vacciner. Elle a développé une maladie à prions, une pathologie incurable extrêmement rare en temps normal, qui provoque une dégénérescence rapide du système nerveux.

Pascal Praud a d’ailleurs estimé que ce témoignage tragique était « représentatif » des nombreux messages qu’il a reçus.

Qu’une chaîne TV de l’importance CNews évoque ouvertement les risques liés à la vaccination est une première en France à ma connaissance.

Les médias vont-ils enfin commencer à se réveiller ? »[9]

Chaîne TV américaine prise à son propre « piège » : la chaîne WXYZ-TV Channel 7, filiale d’ABC a lancé un appel sur Facebook pour trouver des histoires de personnes non vaccinées décédées du covid : la chaîne a reçu plus de 255 000 commentaires, dont la plupart concernaient des victimes… de la vaccination !

Parmi les témoignages, Becky : sa tante est décédée une semaine après la vaccination. Ils ont fait le lien entre le décès et le vaccin quand ils ont rendu visite à un autre cousin, dont un proche est aussi décédé dans des circonstances similaires après avoir reçu le vaccin. Krista : elle a déclaré qu’elle connaissait au moins trois personnes décédées peu de temps après avoir été vaccinées.

Maximilien : il connaît un homme de 37 ans qui a été vacciné et est décédé d’un anévrisme cérébral huit jours après avoir reçu le vaccin.

Richard : la fille de 12 ans de son collègue a eu besoin de services médicaux d’urgence lorsqu’elle s’est effondrée une heure après avoir reçu sa deuxième injection.

Jessica : sa mère a subi une crise cardiaque quatre jours après avoir été vaccinée et elle a maintenant un caillot de sang dans les poumons. Quand les médias donnent la parole à la population, on se rend alors compte que la situation est beaucoup moins rassurante que ce qu’on nous dit.

En conclusion, chacun doit informer !

Même si vos proches vont bien, tant mieux, mais les victimes sont nombreuses dès ces effets à court terme et il ne faut pas les oublier, comme on passe à côté de SDF sans les voir… une personne sans cancer n’a jamais prouvé que d’autres n’en aient pas… pour les témoins de l’innocuité du vax, moi je vais bien !

Ce massacre doit cesser maintenant. Les politiques doivent y contribuer, comme les députés européens. Sinon, nous ne pourrons jamais leur faire confiance. Est-ce si difficile à comprendre ?

Et comme les médecins et scientifiques chercheurs qui ont osé parler, ils auront peut-être dans l’immédiat des ennuis, le refus des chaînes de les recevoir, des calomnies, des campagnes de diffamation, et seront traités de complotistes, d’antisémites ou d’extrême droite, etc.

Mais le peuple leur sera vite reconnaissant, car malheureusement à neuf mois du début de l’injection génique, les conséquences s’accumulent et deviennent de plus en plus visibles. ALERTEZ !

Quant à nos députés et sénateurs amenés à voter pour ou contre la prolongation de l’état d’urgence, et maintenant contre l’avis de nombreux députés européens, il faut les joindre, leur donner tous ces éléments qui leur ont été cachés par le pouvoir et singulièrement Olivier Véran qui ose nier les morts de l’injection.[10]

Comment imaginer de tels mensonges en séance parlementaire et pourtant nous avions été prévenus par les affirmations « les yeux dans les yeux » de Jérôme Cahuzac et bien pire encore de Collins Powell et les armes de destruction massive en Irak qui vient de décéder de Covid malgré ses deux injections, etc.

Alors oui ils mentent. Nous savons. Ils savent !

« Nous savons qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent, nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent, et ils continuent à nous mentir. »

Alexandre Soljénitsyne (L’Archipel du Goulag)

Dre Nicole Delépine

 

Notes :

[1] Les « malgré nous » de 2021 (reseauinternational.net) 

[2] Ariane BILHERAN : « L’idéologie sanitaire est un prétexte à une gouvernance totalitaire » — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

[3] Notre actuelle ministre de la Culture…

[4] VAERS Summary for COVID-19 Vaccines through 10/1/2021 – VAERS Analysis

[5] MAITRE BRUSA NOUS ÉNUMÈRE LA REDOUTABLE COMPOSITION DES INJECTIONS NAZITAIRES !!! — Profession Gendarme (profession-gendarme.com)

[6] 140921 — Composition des pseudo-vaccins – Dr Robert YOUNG — Réaction19 (reaction19.fr)

[7] Lettre ouverte à Mmes Mrs les Sénateurs et Députés, adressée par N et G Delépine médecins cancérologues — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca)

[8] Le collectif d’élus de Haute-Savoie : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/nous-elus-locaux-demandons-l-abandon-du-passe-sanitaire-20211019

[9] [email protected]

[10] Lettre ouverte à Mmes Mrs les Sénateurs et Députés, adressée par N et G Delépine médecins cancérologues — Nouveau Monde 



Articles Par : Dre Nicole Delépine

A propos :

Nicole Delépine Pédiatre, cancérologue, ancienne chef de service de cancérologie pédiatrique à l’hôpital R Poincaré Garches APHP France Site www.docteurnicoledelepine.fr et site ametist.org pour la défense des enfants atteints de cancer

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]