Print

Poutine et l’empoissonnement Navalny: Ça sent Hollywood – chronique
Par Robin Philpot
Mondialisation.ca, 03 octobre 2020
CKVL - Le pied à Papineau
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/poutine-et-lempoissonnement-navalny-ca-sent-hollywood-chronique/5649830

Le 2 octobre 2020:

L’accusation voulant que Vladimir Poutine ait commandité la tentative d’assassinat de l’opposant Alexei Navalny ne tient pas la route. Les preuves sont inexistantes.

Il n’y a pas de motif: pourquoi Poutine voudrait éliminer un opposant que recueille au plus 2 % d’appui.

Les présomptions ridicules: que le Novichok ait été mis au point à l’époque de l’URSS n’implique en rien l’État héritier, la Russie, dans un crime commis avec ce produit. Les États-Unis ont breveté 150 produits de guerre ayant la même composition chimique.

Si Poutine et les services russes auraient été en mesure de changer le cours des élections américaines et canadiennes, seraient-ils si incompétents que leurs tentatives d’assassiner les opposants échouent lamentablement et qu’ils laissent un « smoking gun »?

En revanche, il y a un excellent motif pour Washington de chercher un prétexte pour attaquer Poutine et la Russie: le gazoduc Nord Stream 2 en construction, qui permettrait à l’Allemagne de se libérer de sa dépendance du gaz naturel liquéfié américain, plus cher.

Cette chronique passe en revue chacun des sujets et conclut que cette histoire relève davantage de Hollywood que de la vérité.

Remerciements à Stephen Gowans: gowans.blog/

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.