Print

Propagande anti-islamique de choc à Washington
Par Gilles Munier
Mondialisation.ca, 22 mai 2014
france-irak-actualite.com
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/propagande-anti-islamique-de-choc-a-washington/5383344

A Washington, des bus urbains circulent avec sur leur flanc la photo d’Adolphe Hitler en compagnie de Hadj Amin al-Husseini –grand mufti de Jérusalem – et le texte suivant : « La haine islamique des juifs: c’est dans le Coran », « Deux tiers de toute l’aide américaine vont à des pays islamiques. Arrêtez le racisme. Stoppez l’aide aux pays islamiques. » (1)…

Cette campagne de propagande, d’une durée de deux mois, est organisée par Pamela Geller, une activiste pro-israélienne qui s’est fait connaître comme « blogueuse islamophobe » en s’opposant à la construction contre la « Mosquée Ground Zero », c’est-à-dire de la « Maison de Cordoue », un centre culturel musulman érigé – avec le soutien de Barack Obama – près des tours du World Trade Center.

Ce qu’oublie de dire Pamela Geller, c’est que Hadj Amin Al-Husseini n’était pas le seul au Proche-Orient à appeler Adolphe Hitler à l’aide contre les Britanniques, le groupe terroriste Stern aussi, et parmi ses dirigeants Yitzhak Shamir, futur Premier ministre d’Israël, interné en 1941 pour « collaboration avec les nazis » (2).

A la tête de l’American Freedom Initiative, Pamela Geller mène une campagne forcenée contre « l’islamisation de l’Amérique » (moins de 1% de la population des Etats-Unis !) et le prophète Muhammad, en relation avec les milieux pro-israéliens les plus extrémistes. En mai 2008, dans une tribune publiée parArutz Sheva – site proche des colons des territoires occupés- elle incitait le gouvernement israélien à répliquer avec une bombe MOAB – bombe à effet de souffle de 9,5 tonnes, affublée d’un nom d’inspiration biblique – pour chaque roquette tirée en direction d’Israël (3).

Gilles Munier

(1) http://pamelageller.com/wp-content/uploads/2014/03/Pro-Israel-AFDI-DC-revise-copy.jpg

(2) Les espions de l’or noir, par Gilles Munier (Ed. Encre d’Orient, Paris, 2011)

(3) Indomitable Israel

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.