Print

Québec : Les élus de la MRC de L’Islet se prononcent contre le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada
Par Mondialisation.ca à la Une
Mondialisation.ca, 17 février 2014
Communiqué de presse STOP oléoduc Montmagny-L’Islet
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/quebec-les-elus-de-la-mrc-de-lislet-se-prononcent-contre-le-projet-doleoduc-energie-est-de-transcanada/5369221

La compagnie TransCanada a lancé publiquement en 2013 le projet Énergie Est qui consiste à transporter 1,1 millions de pétrole brut par jour via un oléoduc de 4500 km de Hardisty en Alberta jusqu’à Saint-John au Nouveau-Brunswick.


Par Stop Oléoduc Montmagny-L’Islet

Saint-Jean-Port-Joli – 13 février 2014 – Soucieuse de protéger les terres agricoles fertiles de son territoire, la MRC de L’Islet s’oppose au projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Le conseil de la municipalité régionale de comté a adopté à l’unanimité une résolution à cet effet, le lundi 10 février dernier, sous les applaudissements des citoyens présents.

Le conseil en est arrivé rapidement à cette décision après quelques échanges sur un possible changement de tracé de l’oléoduc. Quelques parcours alternatifs ont tout d’abord été proposés avec, pour objectif, d’épargner les vergers des pomiculteurs situés au nord de l’autoroute 20.

Cependant, une évidence s’est imposée parmi les élus dans une discussion particulièrement animée. Le constat suivant a été exprimé spontanément de part et d’autre de la salle: « Proposer un parcours alternatif, c’est ouvrir la porte à TransCanada. Ça équivaut à cautionner le projet, et nous sommes contre. ».

Il faut rappeler que les terres propices à la production fruitière sont peu nombreuses dans notre région. Les légumes et les fruits de la région de Montmagny-L’Islet poussent dans une bande restreinte au pied des Appalaches. Ce terreau fertile est convoité par TransCanada pour transporter le pétrole issu des sables bitumineux de l’Alberta.

Lors de la même rencontre, le conseil de la MRC de L’Islet a décidé de s’abstenir d’appuyer le projet d’inversion de la ligne 9b d’Enbridge, un appui sollicité par la ville de Lévis via la CRÉ pour avoir des appuis en vue d’approvisionner la raffinerie Valero. En conséquence de ce projet, la circulation des navires-citernes sur le fleuve entre Montréal et Québec serait de 140 par année et de 12 en provenance outre-Atlantique — contre 90 actuellement —, auquels s’ajouteront les trains-bloc en provenance de l’Ouest (principalement du Dakota du Nord), un convoi par jour d’un maximum de 100 wagons (déjà mis en service depuis septembre 2013). Les élus souhaitent obtenir plus d’information avant de s’exprimer à ce sujet. Les citoyens dans l’assistance ont par ailleurs demandé la possibilité de s’exprimer avant que la décision ne soit prise.

Au conseil de la MRC de Montmagny, qui se tenait mardi et où des citoyens se sont empressés de faire part de leurs préoccupations à leurs élus, la demande d’appui au projet d’Enbrige a été abordée à titre informatif et n’a donné lieu à aucune résolution.

 

www.facebook.com/STOPoleoducMontmagnyLIslet Courriel : [email protected] www.stopoleoduc.org

Source : STOP oléoduc Montmagny-L’Islet Contact : Anne-Marie Berthiaume [email protected] | 418 247-7214

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.