Print

Révélations fracassantes: l’Arabie et les EAU ont financé illégalement la campagne de Trump
Par Almanar
Mondialisation.ca, 01 mars 2020
almanar.com 27 février 2020
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/revelations-fracassantes-larabie-et-les-eau-ont-finance-illegalement-la-campagne-de-trump/5642234

Les Saoudiens et les Emirats arabes unis auraient illégalement versé des dizaines voire des centaines de millions de dollars pour la campagne de Donald Trump afin de soutenir sa candidature aux présidentielles en 2016.

Cette révélation a été faite par Andy Khawaja, l’homme d’affaires libano-américain et PDG d’une société de traitement des paiements en ligne appelée Allied Wallet Inc . Elle est rapportée pour le site Spectator par le journaliste Paul Wood, qui est venu à Beyrouth pour le rencontrer.

Selon Wood, il n’y a pas de preuves tangibles aux accusations de Khawaja mais des indices.

Il lui a raconté que les Saoudiens et les Emiratis ont caché leur jeu sous forme de petits dons d’Américains, en utilisant des identités volées, des « cartes de crédit virtuelles » ou des cartes-cadeaux. Les dons de moins de 200 $ ne devant pas être déclarés et annoncés par la FEC.

Khawaja révèle aussi à Wood que les Saoudiens et les Emiratis ont aussi pu faire des milliers de ces petits dons en utilisant la dernière technologie de traitement des paiements.

Il dit qu’il le sait parce que c’est lui qui a vendu cette expérience à leur courtier, George Nader, qui sera le personnage central de cette histoire. Il lui aurait payé la somme de 5 millions de dollars en échange.

Conseiller du prince héritier émirati Mohamad ben Zayed, George Nader est arrêté aux Etats-Unis depuis juin 2019, pour des accusations liées à des trafics sexuels et à l’exploitation pornographique d’enfants.
Le procureur général américain l’a accusé ainsi que 7 autres personnes dont Khawaja d’avoir versé illégalement la somme de 3.5 millions de dollars pour soutenir Trump dans les élections, selon la chaine de télévision al-Jazeera.

Lors de son interview avec Wood, il lui rapporte avoir interrogé Nader sur les raisons de l’intérêt porté à Trump par MBZ. Il lui aurait répondu : « je rencontre les agents de la campagne de Trump. Nous avons une transaction avec lui. Mon président son excellence est persuadé que si nous parvenons à un accord en aidant Trump pour qu’il soit élu, il prendra surement une position ferme contre l’Iran, puis annulera l’accord nucléaire conclu avec l’administration d’Obama. Ce qui va paralyser l’économie iranienne. Et puis il punira l’Iran en lui interdisant de vendre son pétrole. Il lui sera difficile de concurrencer le marché de pétrole. Ceci équivaut pour nous à 100 milliards de dollars. Raison pour laquelle nous ne permettrons pas à Hillary Clinton de gagner quel que soit le prix. Il faut qu’elle perde ».

Wood assure avoir rencontré à Beyrouth deux témoins qui ont étayé l’histoire de Khawaja. Le premier, un homme d’affaires libanais qui a travaillé avec Nader aux Emirats. Il rapporte que ce dernier lui a demandé à lui aussi, en 2016, de lui vendre la technologie de paiements par cartes de crédit, assurant que l’affaire était liée au Emirats.

Quant au second, un ami de longue date de Nader, il a raconté que ce dernier lui a fait part une fois qu’il avait obtenu la somme de 12 millions de dollars par mois de la cour royale d’Abu Dhabi pour gérer l’opération des élections de Trump.

almanar.com

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.