Révolution de couleur au Sri Lanka?

Cette mise au point que je veux faire ici ne saurait signifier de ma part un quelconque soutien au président libéral et pro occidental Gotabaya Rajapaksa et son entourage de politiciens corrompus sur lesquels les occidentaux et le FMI exercent tantôt des pressions, tantôt ménagent et cela d’autant que le Président lui même est d’origine nord américaine. Ainsi il garde de fortes attaches à travers sa famille avec les USA.

Ainsi, la grave crise politique, monétaire, alimentaire et économique Sri Lankaise marqué par des mobilisations et par des violences fait l’objet de commentaires et de photos dans des publications progressistes, trotskistes, communistes ou d’ONG. Cela se fait le plus souvent par ignorance pour certains et pour d’autres avec des objectifs politiques précis évidents, les mêmes d’ailleurs que l’on a pu trouver dans différentes périodes face à des guerres comme celles en Syrie ou en Lybie. Ensemble, les mêmes pensent voir là les prémisses d’un vaste mouvement social radical voir d’une révolution. En fait il s’agit de tout autre chose, qui a toutes les caractéristiques d’une révolution de couleur sur le modèle Maïdan et qui partant de revendications sociales légitimes est maintenant dévoyé vers un changement de régime en faveur de la droite. Le seul fait que Victoria Nuland instigatrice et organisatrice du coup d’état en Ukraine se soit retrouvé à Colombo avant le début des évènements actuels est particulièrement significatif. De la même manière qu’à Kiev l’on a fait usage des groupes néo-nazis, à Colombo cela se fait à travers un mouvement qui réunit plusieurs groupes paramilitaires sous le nom de “black helmets” auquel d’ailleurs le JVP est associé. avec les forces d’un parti bouddhiste chauvin et quelques groupuscules trotskistes. Ils sont à l’origine des violences, incendies de résidences, vandalisme, etc..

En fait de quoi s’agit- il ? Pour Washington, il s’agit de mettre en place au Sri Lanka une plate forme stratégique offensive à partir de différents d’accords militaires(SOFA, MCC, AXA)s’inscrivent dans une conflictualité militaire permanente contre la Chine dont l’AUKUS, la Quad et l’élargissement des prérogatives de l’OTAN sont les preuves les plus manifestes. Jusqu’à ce jour la forte mobilisation populaire de ces dernières années en faveur du respect de la souveraineté du pays ont mis en échec ces projets. Il est d’ailleurs remarquable que le JVP et la droite ont toujours refusé d’agir en ce sens. Pour mémoire je rappelle que le port de Trincomalee au nord du pays dispose des installations en eaux profondes les plus importantes de toute l’Asie du Sud Est et qu’elles sont convoités depuis longtemps par la 7e flotte des Etats-Unis. Le JVP et la droite sri lankaise soutiennent ces objectifs de l’impérialisme qui confirment si il le fallait que la 3e guerre mondiale a commencé en Asie. On aurait donc du mal à trouver le JVP manifestant devant l’Ambassade des Etats-Unis ou a mettre en cause celle-ci, ce qui n’est pas le cas des partis traditionnels de la “gauche” comme le PC, le LSSP, le MEP,etc..une alliance de 11 partis progressistes.

En document attaché vous trouverez un compte rendu avec photos de la rencontre de l’Ambassadrice des USA à Colombo avec la direction du JVP au siège de ce parti. Un tel évènement est sans précédent dans la vie politique Sri Lankaise et légitime totalement le JVP comme interlocuteur officiel des USA. Certes cela est le cas depuis longtemps, mais jamais cela s’était fait aussi ostensiblement. Je précise que les USA et le FMI soutiennent sans reserve le retour de la droite à la tête du gouvernement avec la nomination du conservateur Ranil Wickramasinghe ( membre éminent de la Société du Mont Pèlerin fondée par Milton Friedman, Hajek, Karl Popper) comme nouveau première ministre. Depuis de nombreuses années le JVP reçoit d’importants financements et aides matérielles de la part de l’Ambassade des USA à travers US-Aid- le NED-CIA, et la Fondation Soros très active au Sri Lanka.. Cette réalité est bien connu à Colombo, mais très peu en Europe ou en Amérique Nord ou de nombreux militants de “gauche” réagissent par rapport à ces évènements plus  émotionnellement que rationnellement c’est-à-dire sans une analyse politique s’appuyant sur des faits réels. D’ailleurs, je constate que dans le passé souvent les mêmes apportaient leur solidarité aux terroristes/séparatistes des Tigres du LTTE. C’est tout dire!

Jean-Pierre Page



Articles Par : Jean-Pierre Page

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: media[email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]