Print

Rwanda 25 ans après: Au-delà des larmes, la compréhension
Par Colonel Luc Marchal et Robin Philpot
Mondialisation.ca, 11 avril 2019
Le pied à Papineau CKVL 4 avril 2019
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/rwanda-25-ans-apres-au-dela-des-larmes-la-comprehension/5632604

Le colonel Luc Marchal était commandant de la Mission des Nations-unies pour le Rwanda (Minuar – 1993-1994). Il dirigeait plus de 400 troupes de différentes nationalités dans la zone de Kigali.
Dans cette entrevue, le Col. Marchal rappelle les événements qui ont amené l’ONU à déployer des troupes de maintien de la paix au Rwanda, dont l’invasion du Rwanda en 1990 par le Front patriotique rwanda (FPR) et les accords de paix d’Arusha d’août 1993 qui prévoyait le partage du pouvoir et des élections libres.

Il décrit la nature de la collaboration qu’il a eue avec les Forces armées rwandaises (gouvernementales) mais aussi la l’absence de collaboration avec le FPR, « à couteaux tirés ».

Selon lui, il ne fait aucun doute que le FPR, dirigé par Paul Kagame, a abattu l’avion transportant le président rwandais, Juvénal Habyarimana, le président burundais, Cyprien Ntaryamira, mais aussi le chef d’État major des Forces rwandaises Déogratias Nsabimana. Et il explique pourquoi. C’est cet attentat qui a déclenché les tueries.

Il termine l’entrevue en parlant de la volonté des Forces rwandaises et des dirigeants politiques de conclure un cessez-le-feu afin de mettre fin aux tueries, alors que le FPR ne voulait rien savoir de la paix, car leur objectif consistait à prendre le pouvoir, qu’il détient sans interruption depuis 25 ans.

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.