Print

« S’il ne devait en rester qu’un, ce serait lui »… Dick Marty
Par Silvia Cattori
Mondialisation.ca, 08 octobre 2011
silviacattori.net 8 octobre 2011
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/s-il-ne-devait-en-rester-qu-un-ce-serait-lui-dick-marty/26992

À l’heure où, avec un total cynisme, l’Occident se repositionne agressivement sous prétexte de « protéger les populations » ou de favoriser l’éclosion de la « démocratie », Dick Marty offre une image d’honnêteté et d’intégrité dans la dénonciation de l’injustice qui permet de garder espoir.

L’article d’Anne-Camille Beckelynck publié par les Dernières Nouvelles d’Alsace le 8 octobre 2011, est très fidèle et touchant. Nous aurions pu le signer. Il dessine Dick Marty tel qu’il est. Tel que nous l’aimons. Simple, intègre, vrai…

Oui, s’il y a un homme, une personnalité politique suisse, dont l’action convaincante, la parole sincère, l’exigence éthique a servi, et sert encore, c’est lui : Dick Marty.

Les musulmans, victimes des mensonges de stratèges politiques et de journalistes à leurs ordres, que Dick Marty a arrachés aux prisons secrètes, à la torture, à la déshumanisation, à l’oubli, savent ce qu’ils lui doivent : que s’il y en avait un, « ce serait lui »… [1]

Et les témoins de cette triste période, que le sentiment de l’irréparable étouffe, ne pourront jamais oublier la lutte que Dick Marty a menée, durant cette sombre traversée, pour défendre les valeurs de la justice et de l’humanisme.

Il s’en va, il ne s’en va pas… Quoi qu’il en soit il représentera toujours, pour ceux qui ont admiré son inlassable combat pour la vérité, l’homme politique exemplaire.

Nous remercions Anne-Camille Beckelynck de nous l’avoir si bien rappelé dans son article intitulé :

Dick Marty : Celui qui ouvre les yeux
http://www.dna.fr/fr/monde/info/5816857-Conseil-de-l-Europe-Depart-de-Dick-Marty-Celui-qui-ouvre-les-yeux

Silvia Cattori

[1] Voir :
 « Dick Marty : “Ce que j’ai découvert m’a profondément choqué” », par Silvia Cattori, 20 juin 2008.
 « L’incroyable histoire de Youssef Nada », par Silvia Cattori, 13 juin 2008.
 « Faut-il combattre la tyrannie avec les instruments des tyrans ? », Conférence donnée par Dick Marty à l’Université de Neuchâtel le 1er février 2007.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.