Samedi 21 MARS 2009, nous fermons l’OTAN!

Au Quartier Général de l’OTAN à Bruxelles

Région :

60 ans de l’OTAN, c’est assez

Le quartier général de l’OTAN se trouve en Belgique. La décision de notre gouvernement de faire de l’OTAN un allié fidèle, a été prise. Pour cette raison, et en réponse au nouveau sommet de l’OTAN à Strasbourg et à son soixantième anniversaire, nous sommes déterminés à fermer le quartier général de l’OTAN à Bruxelles.
Le NATO GAME OVER en Belgique est un appel au gouvernement belge à plaider, lors du sommet de l’OTAN à Strasbourg, contre le bouclier anti-missile et pour la fermeture des bases militaires américaines en Europe. Nous exigeons le désengagement des troupes de l’OTAN en Afghanistan et le retrait immédiat des armes nucléaires de notre pays.

NATO GAME OVER est une action de désobéissance civile. Nous entrons de manière non-violente dans le quartier général de l’OTAN et scellons les portes, les fenêtres et les entrées principales. Nous commettrons donc une infraction à la loi et ce, en vue d’empêcher un plus grand crime. Nous sommes ainsi soutenus par le droit international.

Tu préfères ne pas rentrer dans l’OTAN? Nous t’invitons alors à rejoindre la marche de protestation qui aura lieu autour du quartier général de l’OTAN.

Nous t’attendons le samedi 21 mars 2009 à 10h30 à « De Kriekelaar », au 86 rue Gallait à Schaerbeek. Un briefing et le scénario de l’action y sera donné.

Plus d’infos: www.vredesactie. be 
Bruxelles: [email protected] be, 0484 05 20 28
Liège: [email protected] fgtb.be, 04 221 95 86
Louvain-La-Neuve: [email protected] com, Je an-Pierre: 010/45.58.90

Une alliance militaire qui intervient dans le monde entier, qui possède des armes nucléaires et est prête à les utiliser en premier, représente un danger pour la paix mondiale.

L’OTAN, peu de gens ont une réelle idée de ce que fait cette organisation internationale. Pourtant, notre politique de sécurité nationale est déterminée en grande partie par l’adhésion de la Belgique à l’OTAN : la Belgique mène la guerre en Afghanistan, la Belgique héberge des armes nucléaires de l’OTAN à Kleine Brogel, la machine de guerre américaine pour l’Irak est rendue possible par le transport de matériel militaire via nos voies ferrées, nos ports et aéroports. L’OTAN considère ses interventions militaires, qu’elle mène dans le monde entier, comme une priorité principale. En Afghanistan, l’OTAN nous montre clairement sa manière de procéder : apporter la paix et la démocratie par les bombardements de ses avions de combat.

Le 4 avril 2009, l ‘OTAN fêtera son soixantième anniversaire. Les chefs d’Etat et des gouvernements se réuniront à Strasbourg pour le sommet de l’OTAN. La campagne NATO GAME OVER de Vredesactie proclame à nouveau ses convictions : Une alliance militaire qui intervient dans le monde entier, qui possède des armes nucléaires et est prête à les utiliser en premier, représente un danger pour la paix mondiale.

Plus d’infos: www.vredesactie. be    0484 05 20 28  [email protected] be

Responsable francophone de vredesactie

Benoît Calvi : [email protected] be
Vredesactie vzw  :Patriottenstraat 27, 2600 Berchem
+32 484 05 20 28
www.vredesactie. be



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]