Selon des documents relachés par le FBI, le terroriste musulman al-Awlaki était un de ses informateurs

Un musulman extrémiste qui avait [selon la version officielle – NdT] acheté trois des tickets d’avion des [supposés – NdT] pirates de l’air du 11-Septembre était en contact avec le FBI et l’informait très probablement plusieurs années encore après les attentats.

Des documents fraichement déclassifiés indiquent qu’Anwar al-Awlaki, aussi connu sous le nom de « Ben Laden de l’Internet », a échangé des emails et des messages vocaux avec des agents du FBI en 2003 et 2004, après avoir été capturé à l’aéroport international JFK en 2002 puis relaché sur demande de l’Agence.

Ces documents ont été obtenus par l’association Judicial Watch – qui surveille ce que fait le gouvernement US (Watchdog en anglais) – dans le cadre d’une plainte faisant appel à la loi Freedom of Information Act contre le FBI.

Dans l’un des emails, al-Awlaki écrivait :

« Je suis stupéfait par certaines histoires circulant sur moi dans les médias… Le journal britannique The Guardian a raconté que les autorités US me recherchaient en Grande-Bretagne, tandis que le Time magazine disait qu’ils me recherchaient au Yémen.

« Mais dans ces deux pays, j’étais facilement localisable. Même si je n’ai rien à ajouter à que ce que j’ai dit lors de nos précédents entretiens, je tenais à vous dire que je me tiens à votre disposition. Je suis toujours aussi étonné de voir combien les médias peuvent être stupides, et j’espère que les autorités US savent tout cela et réalisent que ce qui est dit sur moi relève du pur mensonge.

Tom Fitton, le président de Judicial Watch, a déclaré que « ces nouveaux documents soulèvent des questions troublantes à propos  des relations entre le FBI et Anwar al-Awlaki, un terroriste bien connu dont le FBI savait qu’il avait aidé aux attentats du 11-Septembre. »

Al-Awlaki s’était associé avec un responsable d’une des filiales d’al-Qaïda pour de nouveaux complots terroristes contre les USA.

En plus de ses liens avec les attentats terroristes du 11-Septembre, il était suspecté d’avoir été impliqué dans les attentats de Fort Hodd qui ont tué 13 soldats américains et blessé de nombreux autres ; une tentative d’attentat à la bombe dans un avion au-dessus de détroit en 2009 ; et une autre tentative d’attentat à la bombe à Times Square en 2010. On pense également qu’il a aidé à moderniser les activités de recrutement d’al-Qaïda partout dans le monde.

La Commission sur le 11/9 avait demandér à le localiser et à l’interroger, mais les emails récemment publiés montrent que le FBI a refusé de faciliter ce contact.

Al-Awlaki a finalement été le premier Américain à être tué par une frappe de drone au Yémen sur ordre du Président Barack Obama en 2011.

« Le refus du FBI d’aider la Commission sur le 11/9 est un véritable scandale qui mérite qu’on enquête sur les raisons de ce refus. Je n’ai aucun doute sur le fait que le Président Obama a fait assassiner un terroriste qui était un informateur du gouvernement US, » a déclaré Fitton avant d’ajouter qu’il ne savait pas à quel point Barack Obama connaissait les liens entre Al-Awlaki et les forces de l’ordre.

« Il y a eu tellement d’occasions manquées de capturer ces crapules, mais c’est autre chose d’avoir l’un d’eux qui travaille avec vous et pour vous, et qui est donc sous votre protection, et ensuite de le laisser tomber, » a-t-il déclaré à Fox News.

Melanie Batley

Vendredi 3 octobre 2014 8  h 35

Source : http://www.newsmaxworld.com/GlobalTalk/al-awlaki-fbi-informant/2014/10/03/id/598410/

Traduit par IlFattoQuotidiano.fr



Articles Par : Melanie Batley

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]