Servier, « client historique » de Nicolas Sarkozy

Région :

Dans son édition de ce jeudi, Libération évoque les liens entre le père du Mediator, Jacques Servier, et Nicolas Sarkozy, à l’époque où il était avocat d’affaires.  

Le fondateur du plus grand laboratoire pharmaceutique français Jacques Servier est une bonne connaissance de Nicolas Sarkozy. Très bonne, même. Dans l’enquête que Libération consacre ce jeudi au laboratoire ayant créé le Mediator, un proche de l’Etat va même jusqu’à reconnaître que Servier était un « client historique » du chef de l’Etat lorsque ce dernier était avocat d’affaires.  

Dès sa prestation de serment en 1981, il entre comme stagiaire et devient collaborateur de l’avocat Guy Danet. « Très vite, il travaille pour le compte de Servier, à l’époque un tout petit labo français », dévoile le quotidien. Nicolas Sarkozy gardera ce client privilégié tout au long de sa carrière d’avocat.  

En 1987, il créé son cabinet en s’associant avec deux autres avocats Arnaud Claude et Michel Leibovici. A ce moment là, Nicolas Sarkozy conseille Jacques Servier en « matière de droits des associés et droit de l’immobilier », mais également en matière fiscale. But de la manoeuvre, selon Libération: « Eviter de payer des impôts ».  

Fin 1990, le laboratoire fait appel à l’avocat d’affaires Nicolas Sarkozy au sujet de « son projet de créer une fondation ». Celle-ci voit le jour en 1998, grâce à laquelle il transfère le capital de sa société pour garantir son indépendance future et préparer sa succession. Il s’agit surtout d’écarter « la menace d’OPA » sur son laboratoire.  

Après plus de 18 ans d’étroite collaboration, il était bien normal que le chef de l’Etat remercie son « client historique ». Membre du Premier Cercle de donateurs de l’UMP, Jacques Servier a été décoré par Nicolas Sarkozy en janvier 2009 de la grand-croix de la Légion d’honneur.  

« La Nation vous est reconnaissante de ce que vous faites »

A cette occasion, le président de la République ne tarissait pas d’éloge: « Vous vous êtes battu toute votre vie pour soulager et pour guérir, pour proposer aux médecins et à leurs patients des médicaments efficaces. […] La Nation vous est reconnaissante de ce que vous faites », s’était-il extasié lors de la cérémonie selon une information publiée par les Inrocks

Mis en cause dans ce qui ressemble de plus en plus à un scandale sanitaire, le père du Mediator nie toute responsabilité de sa société et va même jusqu’à imaginer un complot contre Nicolas Sarkozy: « Il y a peut-être l’idée d’embêter le gouvernement », rapporte ainsi Le Post.fr.  

Si le chef de l’Etat souhaite la « transparence la plus totale » sur l’affaire Mediator, comme il l’a affirmé mercredi 22, ses liens avec Jacques Servier suscitent de multiples interrogations.  

Le président de la République aurait-il encore un rapport avec les laboratoires Servier? L’EXPRESS.fr a contacté son ancien cabinet, rebaptisé Arnaud Claude & Associés pour savoir si Jacques Servier était encore un de leurs clients. Le cabinet n’a pas souhaité répondre, affirmant qu’il s’agissait d’informations « confidentielles ». S’il a mis sa carrière d’avocat entre parenthèses depuis son entrée au ministère de l’Intérieur en 2002, Nicolas Sarkozy possède encore 34% des parts du cabinet qu’il a cofondé.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]