Sudanese Journalists Launch Historic Hunger Strike against Free Press Crackdown

Image: Al-Tayyar’s journalists launched a hunger strike on Tuesday. (Photo: Sudan Today)

More than 30 Sudanese journalists have launched the country’s biggest-ever hunger strike to protest the forced closure of their newspaper.

The journalists, who work for the newspaper Al-Tayyar, which was shuttered by the government for the second time late last year, launched the movement on Tuesday to protest what they called « arbitrary procedure » against the press in Sudan.

« This is the first ever hunger strike by journalists in the history of Sudanese press, and the first to happen outside a prison, » reporter and columnist Shama’il Alnour told the Guardian.

« Of course we have the immediate goal of having the suspension lifted, » she said. « But in general we are using [Al-Tayyar’s] case as an example while we defend freedom of expression. »

The journalists, standing in lines wearing chains, announced the strike in an action outside of the newspaper’s offices in Khartoum, where they were greeted by crowds of supporters. They then entered the building to begin their sit-in.

According to the paper’s editorial director Khalid Fathy, the strike also includes other journalists as well as Sudanese politicians and activists.

Editor-in-chief Osman Marghani currently faces the death penalty over claims that he used the paper to « incite an Arab Spring » in Sudan. He told the Guardian, « The best outcome we anticipate from this [strike] is that the culture of protest, peaceful protest that is, spreads among Sudanese people. »

Al-Tayyar was first shut down by the Sudanese government in 2012, but won an appeal in the country’s constitutional court two years later.

Musa Hamid, a journalist who joined the crowd of supporters, told the Guardian, « This movement must be supported and is bound to achieve something positive. »



Articles Par : Nadia Prupis

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]